La bataille judiciaire chez les Le Pen fixée au 5 octobre

le
1
Le TGI de Nanterre se penchera cet automne sur la plainte de Jean-Marie Le Pen à la suite de son exclusion du Front national, le 20 août dernier.
Le TGI de Nanterre se penchera cet automne sur la plainte de Jean-Marie Le Pen à la suite de son exclusion du Front national, le 20 août dernier.

À quelques mois de l'élection présidentielle, cette décision risque de ne pas faire les affaires de Marine Le Pen. En effet, selon Le Parisien

, c'est le 5 octobre que le tribunal de grande instance de Nanterre devrait se pencher sur la plainte déposée par Jean-Marie Le Pen le 20 août 2015 à la suite de son exclusion du Front national alors qu'il en était le président d'honneur. Ce dernier réclame notamment sa réintégration de plein droit dans les instances du parti.

Le cofondateur du parti d'extrême droite avait alors été victime de ses propos réitérés sur le maréchal Pétain et les chambres à gaz pour lesquels il vient d'être condamné. Convoqué dans la foulée par le bureau exécutif du Front national, à la demande de sa fille Marine, pour répondre de 15 griefs, Jean-Marie Le Pen avait contesté « l'indépendance » et la « compétence » de ses interlocuteurs qui ont décidé d'exclure leur figure de proue pendant plus de 30 ans.

Marine Le Pen, qui n'avait pas pris part aux débats, s'était alors réjouie de la décision de la plus haute autorité du parti, déclarant notamment « Jean-Marie Le Pen a enclenché un processus dont il connaissait l'issue, en multipliant les fautes depuis de longues semaines, qui ne pouvaient qu'entraîner une décision de ce type ». Depuis, le père et sa fille ne s'adressent plus la parole. Et ce n'est pas la décision du TGI de Nanterre qui risque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos il y a 12 mois

    pitoyable,ces gens qui veulent gouverner la france ne sont meme pas capables de s entendre entre pere et fille!!!!!!!!!!!!