La bataille fait rage entre Youtube et les labels indépendants

le
0

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé par le géant du net, qui lance dans quelques mois une offre de streaming payante. Et face à leur refus, YouTube les a tout simplement menacé de déréférencement, c'est-à-dire de les faire disparaître de la plateforme en ligne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant