La bataille est en train d'être gagnée au Mali, dit Hollande

le
0
POUR FRANÇOIS HOLLANDE, LA BATAILLE EST EN TRAIN D'ÊTRE GAGNÉE AU MALI
POUR FRANÇOIS HOLLANDE, LA BATAILLE EST EN TRAIN D'ÊTRE GAGNÉE AU MALI

PARIS (Reuters) - La France et ses partenaires sont en train de "gagner la bataille" pour libérer les villes du Mali et c'est maintenant aux Africains d'aider ce pays à retrouver son intégrité territoriale, a déclaré lundi François Hollande.

Le président français a précisé qu'il reviendrait aux troupes africaines de poursuivre l'offensive dans le nord du Mali, où sont déployés la plupart des islamistes.

"Les Africains peuvent prendre le relais et ce sont eux qui iront dans la partie du nord", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'Elysée.

François Hollande a répété que la France n'avait "pas vocation à rester au Mali" et qu'à terme, les Français ne seraient là que pour encadrer et former l'armée malienne.

"De la même manière que nous sommes montés en charge rapidement, nous reviendrons vers les bases de départ", a-t-il dit.

"Nous sommes en train de gagner cette bataille", a-t-il aussi déclaré, alors que les armées française et malienne viennent de reprendre le contrôle des villes stratégiques de Gao et Tombouctou.

François Hollande a affirmé par ailleurs que les populations civiles avaient été "protégées" d'exactions, alors que plusieurs organisations de défense des droits de l'homme affirment que l'armée malienne s'est livrée à des opérations de représailles.

Elizabeth Pineau et Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant