La bataille des commandes a commencé au Bourget

le
0
Les commandes s'enchaînent au Bourget, après celle de 6 Boeing 777 par Qatar Airways. Dans un discours inaugural, Nicolas Sarkozy a rappelé le rôle de l'État pour soutenir le secteur.

Premier jour d'ouverture du Salon du Bourget et les affaires battent déjà leur plein pour ce rendez-vous très attendu des professionnels du secteur. Devant un parterre de professionnels de l'aéronautique, Nicolas Sarkozy a appelé le secteur à «relever les défis de la mondialisation». «Si nous ne sommes pas compétitifs, il n'y a plus d'industrie aéronautique, a-t-il déclaré. Il y a une seule stratégie possible, relever le défi de la mondialisation en étant plus innovant, plus imaginatif et plus compétitif».

L'État a «un rôle à jouer» dans les secteurs industriels stratégiques, a également rappelé le président, évoquant les «décennies d'investissements publics» dans l'aéronautique et le niveau des crédits d'équipements accordés à la défense «malgré la crise». Il n'est donc «pas question» d'abandonner le crédit impôt recherche, a assuré Nicolas Sarkozy, précisant que les affectations de «quelque 20 milliards d'euros de dépenses» prévues d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant