La «bataille de Virginie», test après le «shutdown»

le
0
L'élection du gouverneur de cet État clé est la première occasion pour démocrates et républicains de mesurer leurs forces.

Un immense drapeau d'au moins 10 mètres sur 5 qui flotte dans l'air glacial a été tendu sur l'arrière du jardin des Rodriguez, des activistes démocrates qui ont accepté de «prêter» leur maison pour les dernières heures de la «bataille de Virginie», dans la petite ville d'Annandale. Haut lieu de la guerre civile qui déchira le pays au XIXe siècle, cette terre sécessionniste en a vu passer, des soldats. Mais ceux qui se pressent ce matin sur le gazon ne sont pas armés de baïonnettes. Listes d'électeurs et stylos à la main, cette armée de volontaires se prépare à partir à travers les districts de Virginie du Nord, pour un porte-à-porte crucial. Leur mission: convaincre les électeurs démo­crates d'aller voter ce mardi afin de faire triompher Terry McAuliffe, leur candidat au poste de gouverneur face au conservateur Ken Cuccinelli.

McAuli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant