La bataille Copé-Fillon électrise les jeunes UMP

le
3
La jeune garde de l'UMP est très courtisée par les deux favoris de la course à la présidence de l'UMP.

Quatre mois avant le vote qui désignera le nouveau président de l'UMP, les 18.000 jeunes adhérents de l'UMP sont dès maintenant au centre des attentions des états major. Ils sont sollicités pour parrainer les candidats déclarés qui doivent rassembler 8.000 signatures pour se présenter. Pour l'heure ce sont principalement François Fillon et Jean-François Copé qui partent à la conquête des jeunes. Il n'y a pas encore de rassemblement structuré autour de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Mardi un communiqué affirmant qu'une trentaine de responsables des «jeunes populaires» (l'organisation qui rassemble les jeunes au sein de l'UMP) soutenait la candidature de François Fillon a été publié dans Paris Match. Le président de l'organisation, Benjamin Lancar, était inscrit parmi les signataires mais celui-ci a aussitôt démenti.

Mickael Camilleri, délégué national des jeunes populaires et soutien de François Fillon reconnaît que «les jeunes se rassemblent spontanément au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 26 juil 2012 à 14:52

    JPi - Il faut le dire: l'un c'est Copé-rative, l'autre c'est loco-motive.

  • M1531771 le jeudi 26 juil 2012 à 09:30

    Copé et NKM...pour moi non merci !

  • M4189758 le jeudi 26 juil 2012 à 09:08

    JPi- Pour les français la croissance c'est garder les 35h00 semaine, la retraite à 60 ans et le cumul des retraite des polis tiques, l'augmentation annuelle de son endettement. Cette croissance serait soutenue par des emprunts payés par les autres états de l’UE : les euro bonds. La rigueur ce serait mettre ces choix en cause. Heureusement que nous avons Mme Merkel et l(Europe!