La Basse-Saxe ne songe pas réclamer des indemnités à Volkswagen

le
2
    BERLIN, 16 août (Reuters) - Les autorités du Land de 
Basse-Saxe, deuxième actionnaire de Volkswagen  VOWG_p.DE , ont 
déclaré mardi qu'il n'existait pas de base juridique leur 
permettant de réclamer des indemnités au constructeur automobile 
pour les pertes en Bourse provoquées par le scandale des 
émissions polluantes des moteurs diesel. 
    "En tant qu'actionnaire de référence de long terme chez VW, 
l'Etat de Basse-Saxe est dans une situation différente de celle 
d'investisseurs ayant acheté ou vendu des actions sur la période 
concernée", écrivent les autorités du Land dans un communiqué. 
    La Bavière a annoncé ce mois-ci qu'elle réclamerait jusqu'à 
700.000 euros à Volkswagen en raison des pertes subies par le 
fonds d'investissement de sa caisse de retraites avec le 
plongeon en Bourse de l'action Volkswagen. 
    Le constructeur automobile allemand a été sanctionné par les 
investisseurs à la suite de la révélation en septembre 2015 de 
la manipulation des tests sur les émissions polluantes de ses 
véhicules diesel aux Etats-Unis. 
 
 (Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7034327 il y a 4 mois

    C'est quand même gros: les fonds de position vendent leurs positions, font chuter le cours de l'action et demandent ensuite à être indemnisés pour leurs pertes...

  • M7034327 il y a 4 mois

    Les autres constructeurs vont verser des indemnités pour avoir manipulé aussi leurs moteurs?