La barre des trois millions de chômeurs franchie

le
11
LA BARRE DES TROIS MILLIONS DE CHÔMEURS FRANCHIE
LA BARRE DES TROIS MILLIONS DE CHÔMEURS FRANCHIE

PARIS (Reuters) - Le cap des trois millions de chômeurs a effectivement été franchi en France mais il ne s'agit pas d'un scoop, a déclaré dimanche le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a qualifié d'extrêmement préoccupante la situation de l'emploi.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, avait déclaré un peu plus tôt sur Radio J que la barre symbolique des trois millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité avait été franchie.

Ce chiffre est en effet atteint, selon les chiffres de juillet, en additionnant les statistiques pour la France métropolitaine et les départements d'outre-mer, a fait valoir le chef du gouvernement.

"Vous donnez l'impression que c'est un scoop, ces chiffres étaient connus dès la semaine dernière, vous devriez être plus attentifs", a dit Jean-Marc Ayrault à des journalistes qui l'interrogeaient sur France Inter.

"Il sont très violents, ces chiffres", a-t-il ajouté. "Si on ajoute les chiffres en métropole et en outre-mer, on est à trois millions. La situation est extrêmement préoccupante. C'est la raison pour laquelle nous avons accéléré la convocation du Parlement. Nous allons dès le 10 septembre examiner le projet de loi sur les emplois d'avenir".

Les "emplois d'avenir" sont des contrats de travail subventionnés pour jeunes sans qualification. L'Etat espère créer 100.000 emplois de ce type dès 2013 - et 150.000 au total - pour un coût que Michel Sapin a estimé à 500 millions d'euros pour la première année.

Le chômage a progressé en France en juillet pour le 15e mois consécutif. De nombreuses entreprises, PME comme grands groupes, multiplient les annonces de suppression de postes pour s'adapter à une conjoncture difficile et les économistes anticipent que l'emploi devrait continuer de souffrir encore durant de nombreux mois.

Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le lundi 3 sept 2012 à 08:50

    Par contre, il n'y a pas de solution miraculeuse, et nous en avons pour des années à ramer. One ne reconstruit pas en 6 mois ni même en 6 ans una appareil de R&D, productif et de gestion de l'Etat ravagé par 30 ans de distribution à crédit de pouvoir d'achat, par des gouvernements dits "de gauche" et d'autres dits "de droite", mais tous au fond aussi immobiles et laxistes les uns que les autres.

  • knbskin le lundi 3 sept 2012 à 08:43

    Je ne suis ni UMP, ni sarkozien, M3101717. Je m'efforce simplement de faire ce que je dis : à mon niveau, financer les établisements d'enseignement supérieurs sientifiques et les PMI innivantes. Les deux points que je décris ne sont ni "de gauche" ni "de droite", ils sont "en avant", et quant à la "solution de gauche" (selon le PS) qui "a marché, eh bien je ne la vois pas ! ;:

  • bigot8 le lundi 3 sept 2012 à 08:35

    un socialo c est très généreux avec l argent des autres...

  • bigot8 le lundi 3 sept 2012 à 08:35

    un socialo ça prend dans le pot mais jamais il met dedans !

  • bigot8 le lundi 3 sept 2012 à 08:34

    nous sommes en URSS, attendons que le mur de Berlin tombe...camarade hollande dit guimauve le conquérent se promène en europe a nos frais pour ne rien résouvre : médaille d or des paralympiques pour lui et sa bande !on est champion du monde

  • bigot8 le lundi 3 sept 2012 à 08:32

    moi ma solution :devenir allemand, car eux n ont pas de problème c est bizarre non ? ils exportent comme des fous ... mdr pour moi pas de problème je parle teuton parfaitement ...la France est foutue avec ces fonctionnaires qui ne font rien et qui coutent de + en + cher

  • zonat le lundi 3 sept 2012 à 07:58

    il faut juste faire tourner les usines de nouveau et vendre nos produits aux autres et recreer une demande solvable en france

  • M3101717 le lundi 3 sept 2012 à 07:13

    J'adore ces gens savants qui nous assènent qu'aucune solution de gauche n'a fonctionné... Sans communiquer sur l'éventuelle solution de droite qui, elle, serait miraculeuse. Tordant ce forum ;) Sarkozien, même :)))

  • knbskin le lundi 3 sept 2012 à 01:59

    Mais ces deux approches sont réputées "de droite". Comme aucune solution "de gauche" n'a marché jusqu'à présent, et qu'on ne peut pas compter sur le gouvernement pour être le Montesquieu du XXIe siècle, eh bien, il ne fait rien, appliquant le bon vieux principe selon lequel ne rien faire finit par résoudre tous les problèmes ...

  • knbskin le lundi 3 sept 2012 à 01:57

    1) A moyen-long terme, doper très vigoureusement la recherche, la R&D et la création de TPI / PMI innovantes high tech ; 2) A court terme, baisser massivement les dépenses de l'Etat et donc les charges des entreprises, et fluidifier le marché du travail (un seul contrat pour remplacer fonctionnaire / CDI / CDD / Intérim, un seul régime de retraite ...