La banque Reyl convoquée par les juges dans l'affaire Cahuzac

le
0
LA BANQUE SUISSE REYL CONVOQUÉE PAR LES JUGES FRANÇAIS DANS L'AFFAIRE CAHUZAC
LA BANQUE SUISSE REYL CONVOQUÉE PAR LES JUGES FRANÇAIS DANS L'AFFAIRE CAHUZAC

PARIS (Reuters) - La banque suisse Reyl & Cie, qui a abrité un compte caché de Jérôme Cahuzac, a annoncé vendredi avoir reçu une demande d'audition des juges d'instruction parisiens chargés de l'enquête sur l'ancien ministre français du Budget.

Dans un communiqué, la banque assure qu'elle a toujours "pleinement collaboré" avec les autorités helvétiques et qu'elle fera de même avec la justice française, "dans le strict respect du droit suisse".

Elle rappelle qu'elle avait été entendue à sa demande en avril par le premier procureur de Genève Yves Bertossa.

Celui-ci, lit-on dans le communiqué, avait estimé à l'issue de l'audition que la banque avait agi "en conformité avec la réglementation qui s'impose à elle".

L'ex-employé de Reyl & Cie Pierre Condamin-Gerbier, arrêté en juillet à Genève à son retour de Paris où il avait témoigné dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Cahuzac, a été libéré sous caution.

Il avait dit en juin aux députés français posséder une liste d'hommes politiques français détenant un compte en Suisse.

La banque, qui abritait le compte suisse de Jérôme Cahuzac, qui a dû démissionner du gouvernement, avait déposé plainte contre Pierre Condamin-Gerbier pour "vol, falsification de documents et violation du secret professionnel et commercial".

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant