La banque Reyl accepte une amende de 2,8 millions d'euros

le
0
    PARIS, 21 janvier (Reuters) - La banque suisse Reyl a 
annoncé jeudi avoir accepté de s'acquitter d'une amende de 2,8 
millions d'euros pour blanchiment de fraude fiscale dans un 
dossier distinct de l'affaire Cahuzac. 
    La banque a accepté une procédure de "plaider-coupable", ou 
reconnaissance préalable de culpabilité, consistant à négocier 
une peine avec le parquet.  
    Parallèlement, les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le 
Loire ont prononcé un non-lieu total à l'égard des dirigeants de 
la banque François et Dominique Reyl, et un non-lieu partiel à 
l'égard de la banque Reyl & Cie, indique-t-elle dans un 
communiqué. 
    La banque Reyl & Cie se "réjouit du non-lieu total accordé à 
ses dirigeants" et se déclare "satisfaite que l'accord 
trouvé avec le parquet français mette un terme aux poursuites 
dans cette affaire".  
    Les faits ayant conduit à la transaction avec le parquet 
national financier (PNF) concernent "six comptes pour un montant 
total de 4,8 millions (d'euros) d'avoirs, dont aucun n'est lié à 
une personne politiquement exposée, à comparer aux 11 milliards 
d'euros de fonds gérés par la banque Reyl & Cie", indique     
l'avocat de la banque, Kiril Bougartchev.  
    L'enquête avait eu un fort retentissement car un ancien 
employé de la banque, Pierre Condamin-Gerbier, avait affirmé 
devant une commission parlementaire formée en France après 
l'affaire Cahuzac détenir une liste de Français ayant un compte 
caché chez Reyl. 
    Il avait soutenu que cette liste contenait une quinzaine de 
noms d'hommes politiques avant de se rétracter. 
    La banque suisse Reyl et Cie, son patron François Reyl et le 
conseiller financier Philippe Houman ont été renvoyés en 
correctionnelle pour blanchiment de fraude fiscale en même temps 
que l'ancien ministre socialiste Jérôme Cahuzac. 
    Le procès doit s'ouvrir le 8 février.  
 
 (Gérard Bon, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant