La banque privée de Société Générale reprend des couleurs

le
1

(NEWSManagers.com) -

La Banque Privée de Société Générale a confirmé au premier trimestre le redressement de son activité. Les actifs gérés s'établissent à 87,9 milliards d'euros fin mars 2013, en progression de 2,2% par rapport à décembre 2012 dont 0,3 milliard d'euros de collecte, +3,7 milliards d'euros d'effet " marché " , -2,2 milliards d'euros d'effet " change " , selon un communiqué publié le 7 mai.

Bénéficiant notamment d'une meilleure perception par la clientèle du contexte macroéconomique, à 206 millions d'euros, les revenus de la ligne métier poursuivent leur redressement et sont en hausse de +4,6% par rapport au premier trimestre 2012, en particulier les commissions et la marge d'intérêt commerciale. La marge brute de la ligne métier atteint 95 points de base (pb), en progression de 2 pb par rapport au quatrième trimestre 2012. A 155 millions d'euros les frais de gestion sont en hausse de +7,6% par rapport au premier trimestre 2012.

Le résultat brut d'exploitation s'élève à 51 millions d'euros (contre 52 millions d'euros un an plus tôt) et la contribution de la ligne-métier au résultat net part du Groupe se redresse à 43 millions d'euros contre 36 millions d'euros au premier trimestre 2012.

Concernant la gestion d'actifs, la cession de TCW a été finalisée dans le courant du premier trimestre 2013. La Gestion d'Actifs dégage un résultat brut d'exploitation neutre constitué principalement des revenus et coûts des activités d'épargne salariale. La contribution d' Amundi est de 26 millions d'euros au premier trimestre 2013, contre 37 millions d'euros un an plus tôt.

Au total, le pôle Banque privée, Gestion d'Actifs et Services aux Investisseurs enregistre des signes positifs sur le plan commercial et atteint un résultat net part du Groupe de 73 millions d'euros, en progression par rapport au dernier trimestre 2012 mais en baisse de 8,8% par rapport au premier trimestre 2012. A 457 millions d'euros, les revenus sont en baisse de 3%. Les frais de gestion diminuent de 2 % à 397 millions d'euros. Ils continuent de bénéficier des efforts d'efficacité opérationnelle initiés. Le résultat brut d'exploitation, à 60 millions d'euros, ressort en baisse de 9% par rapport au premier trimestre 2012.

Par ailleurs, le niveau des actifs sous gestion de Lyxor atteint ce trimestre 75,3 milliards d'euros, stable par rapport à fin 2012.

Enfin, les activités de Services aux Investisseurs affichent une bonne dynamique commerciale avec une progression à la fois des actifs en conservation et administrés respectivement de 4% et 12% par rapport au premier trimestre 2012, à 3 493 milliards d'euros et à 479 milliards d'euros à fin mars 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5637667 le jeudi 16 mai 2013 à 10:19

    Les banques se remettent à sucer comme des sangsues le sang de l'économie, jusqu'au prochain krach où elles demanderont à être sauvées par le contribuable.