La Banque Postale Asset Management lance LBPAM Convertibles Opportunités pour les grands comptes

le
1

La Banque Postale Asset Management (LBPAM) lance, pour la clientèle grands comptes, un nouveau fonds investi sur les obligations convertibles : LBPAM Convertibles Opportunités.

Le lancement de ce fonds s'inscrit dans un contexte de marché particulièrement porteur puisque les obligations convertibles ont connu, en 2013, un renouveau avec plus de 16 Md¤ d'émissions, soit près de 5% des émissions obligataires. « Tant que les marchés actions resteront haussiers et que les taux se maintiendront à des niveaux bas, la dynamique des émissions d'obligations convertibles devrait se poursuivre », précise Iain Bremner, Directeur de la gestion taux, crédit et convertibles à LBPAM.

Ainsi, le volume des nouvelles émissions convertibles, par les sociétés à la recherche de financement, devrait encore atteindre un niveau conséquent de 20 à 30 Md¤ en 2014. Vincent Cornet, Directeur de la gestion à LBPAM rappelle que « ces nouvelles émissions viendront poursuivre le renouvellement du gisement permettant au fonds de bénéficier d'opportunités d'investissements intéressantes ». Au total, sur l'année 2013, la performance du marché des convertibles européennes (indice ECI Europe) a atteint environ 10%. Cette performance a été réalisée avec un niveau de volatilité et de consommation en fonds propres bien plus faible qu'un investissement traditionnel actions répondant aux futures exigences « Solvabilité 2 » des mutuelles et des assureurs.


La philosophie d'investissement de LBPAM Convertibles Opportunités

« Ce fonds utilise tous les moteurs de performances à la disposition du gérant d'obligations convertibles : une exposition actions non contrainte, un pilotage de la sensibilité obligataire (dans une fourchette de 0 ; 6) et de la sensibilité crédit, une utilisation des diversifications géographiques (dans une limite de 30% de diversification hors EEE principalement Etats-Unis, Japon dont 10% sur les émergents), une sélection des titres sans contrainte de notation (avec un maximum de 10% en titres de notation strictement inférieures à B-/B3) et un pilotage de l'exposition des devises », indique Christine Delagrave, gérante convertible à LBPAM. Par ailleurs, la gérante veille à la sélection des titres en fonction de leur potentiel de valorisation et de leur profil technique (cherté, convexité) dans le respect du comité d'investissement mensuel de LBPAM.

Pour la gestion de ce fonds, LBPAM s'appuie sur l'expertise de Christine Delagrave qui a 25 ans d'expérience sur les obligations convertibles et sur l'équipe d'analystes crédit. La gérante et les analystes crédit travaillent en parfaite synergie avec les gérants-analystes actions.



Forte d'une équipe de 12 gérants et analystes, la Direction de la gestion taux, crédit et convertibles de LBPAM gère, au 31 décembre 2013, 104 milliards d'euros sur ces classes d'actifs.

Cette direction s'articule autour de 4 pôles d'expertises :
- Crédit et convertibles
- Aggregate, souverain et inflation
- Mandats assurantiels
- Monétaire

Caractéristiques de LBPAM CONVERTIBLES OPPORTUNITES
Date de création 30 décembre 2013
Forme juridique Fonds Commun de Placements (FCP) de droit français constitué en France.
Conforme aux normes européennes
Société de gestion La Banque Postale Asset Management 
Dépositaire  CACEIS Bank France 
Devise  Euro 
Affectation des résultats Capitalisation et/ou distribution
Valorisation Quotidienne sur les cours de clôture
Valeur liquidative d'origine 10 000 euros
Frais de gestion courant Part I : 0.60% TTC l'an
Frais de gestion variables 20% de la surperformance dégagée sur la période de référence, nette de frais de gestion fixes par rapport à l'indicateur de référence
Frais d'entrée et sortie Part I : néant
Souscription initiale minimum Part I : 1 million
Durée minimale de placement conseillée 4 ans
Objectif de gestion Réaliser une surperformance supérieure à celle de l'indicateur de référence du marché des obligations convertibles d'émetteurs européens, l'Exane Convertible Index (ECI) Europe.

 

La Banque Postale Asset Management (www.labanquepostale-am.fr) est filiale à 100% de La Banque Postale. Créée en 1988 sous le nom de Sogéposte, elle gère une gamme de Sicav et FCP pour les clients particuliers de La Banque Postale et elle propose une offre en fonds ouverts, fonds dédiés et mandats à ses clients grands comptes. Gérant multi-expert, LBPAM intervient sur toutes les grandes classes d'actifs, en particulier sur la zone euro. Son savoir-faire est notamment reconnu en gestion crédit et solutions assurantielles. Au 31 décembre 2013, La Banque Postale Asset Management gérait 142 Md¤, la plaçant au 5ème rang des sociétés de gestion en France.


A propos de La Banque Postale (www.labanquepostale.fr)
La Banque Postale, filiale du groupe La Poste est présente sur les marchés de la banque de détail, de l'assurance et de la gestion d'actifs. Banque et citoyenne, elle accompagne ses clients dans une relation bancaire durable avec une gamme complète de produits et services accessibles, à un tarif raisonnable. Banque de proximité et de service public, La Banque Postale répond aux besoins de tous : particuliers, entreprises, professionnels et secteur public local. Elle est au service de ses clients à travers le réseau des bureaux de poste, sur Internet et par téléphone dans une relation totalement multicanal.

La Banque Postale, c'est :
- 5, 539 milliards d'euros de PNB
- 10,7 millions de clients actifs
- 446 000 clients Entreprises et Associations
- 3 000 collectivités locales clientes
- Plus de 7 millions de cartes bancaires
- 17 000 points de contact

Chiffres à fin 2013


Contact presse La Banque Postale Asset Management

Delphine Rouget - 01 57 24 21 06 - delphine.rouget@labanquepostale-am.fr 

Contacts presse La Banque Postale
David Lhôte - 01 55 44 22 42 - david.lhote@laposte.fr  
Marie Paumier - 01 55 44 22 38 - marie.paumier@laposte.fr 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le lundi 7 avr 2014 à 16:44

    Je suppose que cette annonce est une plaisanterie. La part à 1 million d'euros? C'st à la portée de tous les clients de la banque postale! Si c'est investissement est réservé aux zinzins on ne voit pas pourquoi on en parle sur bourso!