La Banque nationale suisse reste prête à intervenir

le
2

ZURICH, 8 août (Reuters) - La banque centrale suisse demeure prête à agir si nécessaire sur le marché des devises pour freiner un franc suisse "fortement surévalué", déclare son vice-président, Fritz Zurbrügg, dans une interview publiée samedi par le quotidien Finanz und Wirtschaft. "Nous sommes prêts à intervenir si cela s'avère nécessaire dans une perspective de politique monétaire", dit le vice-président de la Banque nationale suisse (BNS). "Nous avons été clairs par exemple après l'annonce d'un référendum en Grèce (ndlr, organisé le 5 juillet), alors que les capitaux affluaient vers le franc comme valeur refuge", ajoute-t-il. Dans les jours ayant suivi l'annonce par le Premier ministre grec Alexis Tsipras de ce référendum, et alors qu'entraient en vigueur des mesures de contrôle des capitaux ordonnées par son gouvernement, la Banque nationale suisse a révélé le 29 juin qu'elle était intervenue sur le marché des changes pour tenter d'endiguer la hausse du franc suisse. (voir ID:nL5N0ZF13Y ) Le franc suisse s'est envolé depuis que la BNS a abandonné en janvier son cours plancher de 1,20 franc suisse pour un euro. L'euro s'échange aujourd'hui autour de 1,0780 franc suisse. EURCHF= (Michael Shields; Henri-Pierre André pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Abi04 le dimanche 9 aout 2015 à 09:34

    Et oui si retire l'Allemagne qui garderai l'Euro à environ 1,05 > 1,10 CHF / La fourchette des autres devrait être au environ 0,20 > 0,40 CHF et rien de plus car c'est juste l'erreur du choix de gouvernement qui les a rendu insolvable et faible !! Merci la g...... gourmande en impôts

  • frk987 le samedi 8 aout 2015 à 17:31

    La vraie valeur du FS c'est au minimum le double, certes pour leurs exportations ce n'est pas la joie, mais la BNS ne passe pas son temps à imprimer de la monnaie de singe comme la BCE ou la FED.