La Banque nationale de Grèce supprime 2.000 postes

le
0
LA BANQUE NATIONALE DE GRÈCE SUPPRIME 2.000 EMPLOIS
LA BANQUE NATIONALE DE GRÈCE SUPPRIME 2.000 EMPLOIS

ATHENES (Reuters) - La Banque nationale de Grèce, premier établissement bancaire de Grèce, a annoncé jeudi lancer un plan de départs volontaires prévoyant jusqu'à 2.000 suppressions d'emplois, soit 15% de ses effectifs actuels.

Les employés du groupe, y compris ceux des filiales Probank et FBB acquises cette année, ont jusqu'au 30 décembre pour accepter les propositions de la direction. Cette dernière estime le coût de l'opération à 160 millions d'euros et calcule qu'elle permettra des économies annuelles d'environ 120 millions.

Les quatre principales banques grecques mettent en oeuvre des mesures de restructuration pour réduire leurs coûts après leur recapitalisation en juin.

En septembre, la Banque du Pirée a réduit ses effectifs d'environ 12% après un plan similaire et Eurobank a annoncé le mois dernier que 10% de son personnel avait accepté des mesures volontaires de même ordre.

George Georgiopoulos, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant