La Banque mondiale voit un risque de récession en Russie

le
3
LA BANQUE MONDIALE RELÈVE UN RISQUE DE RÉCESSION EN RUSSIE
LA BANQUE MONDIALE RELÈVE UN RISQUE DE RÉCESSION EN RUSSIE

MOSCOU (Reuters) - L'économie russe pourrait se contracter de 1,8% cette année en cas d'aggravation de la crise ukrainienne après l'annexion de la Crimée, estime la Banque mondiale dans un rapport publié mercredi.

Cette prévision ne tient pas compte d'un éventuel durcissement des sanctions occidentales contre la Russie.

Dans son scénario le plus optimiste, avec un apaisement rapide de la crise, la Banque mondiale prévoit une hausse de

1,1% du produit intérieur brut russe cette année. En décembre, l'institution prévoyait une croissance de 2,2% cette année.

La crise ukrainienne a ébranlé les marchés russes et le rouble, entraînant des sorties de capitaux estimées par le ministère de l'Economie à jusqu'à 70 milliards de dollars (50,7 milliards d'euros) sur le seul premier trimestre, contre 63 milliards sur l'ensemble de 2013.

Le ministère de l'Economie n'a pas révisé à ce stade sa prévision d'une croissance de 2,5%, mais le vice-ministre Andrei Klepach a reconnu lundi qu'il fallait s'attendre à un chiffre "autour de zéro" au premier trimestre.

La Banque mondiale anticipe un taux d'inflation de 5,5% en 2014, au-dessus de sa fourchette d'estimation de 4,0-5,0% communiquée dans son dernier rapport.

Elle s'attend en outre à ce que le rouble reste volatil, ce qui contraindra la banque centrale à intervenir sur le marché pour le défendre. Ces interventions pourraient totaliser 38,9 milliards de dollars au premier trimestre, estime la Banque mondiale, alors que selon les calculs de Reuters elles ont atteint 24 milliards de dollars sur le seul mois de mars.

La banque centrale russe a par ailleurs déclaré vendredi envisager une opération de refinancement à trois ans dans le but de faire baisser les coûts du crédit.

(Lidia Kelly, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mercredi 26 mar 2014 à 13:33

    C'est ce qu'ils ont fait en Ukraine, malheureusement, ces gars n'ont plus un balle et les russes attendent leur fric ( Qui devrait être fourni par l'UE ) Sinon ils leur coupent le gaz.

  • fred1903 le mercredi 26 mar 2014 à 12:58

    C'est bon pour la croissance mondiale. Si j'etais la Russie, je montrais le prix du gaz. Pour éviter la récession.

  • Mosini78 le mercredi 26 mar 2014 à 12:31

    Fallait pas jouer au plus malin