La Banque mondiale alerte sur une hausse des températures

le
0
La température de la planète pourrait grimper de 4° celsius «dès 2060» en cas d'inertie politique, d'après un rapport de la Banque mondiale.

Nouveaux pics de chaleur, sécheresse, multiplication des catastrophes naturelles, fontes des glaciers, stocks de denrées alimentaires en danger, écosystèmes et biodiversité attaqués...La Banque mondiale dresse un tableau apocalyptique de ce que pourrait être le monde d'ici 2060 en cas d'inertie politique. «Même si les pays respectent leurs engagements actuels de réduction des émissions de gaz à effet de serre la température moyenne globale pourrait encore grimper de 4 °C d'ici 2100», s'alarme l'institution dans un rapport commandé auprès de l'institut de Potsdam spécialisé dans la recherche sur les changements climatiques (Potsdam Institute for Climate Impact Research).

Et pour enfoncer le clou, la Banque mondiale souligne qu'aucune région ne sera épargnée. Les récentes sécheresses ayant frappé les États-Unis ou l'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant