La banque franco-belge Dexia passe à la paille de fer ses comptes

le
0
La banque franco-belge accélère son programme de cession d'actifs non stratégiques, ce qui va se traduire par une charge exceptionnelle de 3,6 milliards d'euros dans ses comptes et une perte sur l'année 2011.

C'est officiel. Comme le Figaro l'avait révélé , la banque franco-belge Dexia a annoncé vendredi, à l'issue de son conseil d'administration, une accélération de la restructuration de son bilan. Cet assainissement a un coût : 3,6 milliards d'euros, qui seront comptabilisés dans les comptes du deuxième trimestre et qui mettront la banque en pertes pour l'ensemble de l'année 2011. Dexia précise en revanche que sa solvabilité restera bonne (avec un ratio tier one supérieur à 11 % à fin juin 2011).

Le plan engagé par Dexia tient en deux points essentiels. D'abord le groupe se met en situation de céder son portefeuille d'actifs américains les plus toxiques, en rajoutant une provision de 1,8 milliard d'euros qui met à la valeur de marché des titres inscrits à 9,5 milliards de dollars dans les comptes. Ainsi décotés, ces actifs pourraient trouver preneur : « la profondeur de marché existe pour nous permettre de céder ces actifs dans un délai raisonnable », as

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant