La banque espagnole Bankia demande une nationalisation partielle

le
0
La banque espagnole Bankia demande une nationalisation partielle
La banque espagnole Bankia demande une nationalisation partielle

MADRID (Reuters) - Le groupe bancaire espagnol BFA - et son prêteur en difficulté Bankia - a demandé mercredi une nationalisation partielle afin d'assainir son bilan et d'améliorer sa solvabilité, mise à mal par des actifs immobiliers à risque.

BFA-Bankia a demandé 4,5 milliards de prêts gouvernementaux convertibles en capital, a déclaré dans un communiqué la Banque d'Espagne.

BFA détient 45% de Bankia.

Le gouvernement espagnol a déclaré qu'il détiendrait indirectement 45% de Bankia, ajoutant qu'il fournirait tous les capitaux nécessaires pour redresser la banque.

Dans la journée, des sources financières avaient dit que Madrid allait demander aux banques de provisionner 35 milliards d'euros supplémentaires sur leurs prêts immobiliers, afin de contribuer à rétablir la confiance dans le secteur.

Jesus Aguado et Tracy Rucinski; Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant