La Banque du Portugal envisage une IPO pour Novo Banco

le
1

(Actualisé avec commentaires sur une IPO) LISBONNE, 7 août (Reuters) - Le fonds portugais de résolution bancaire promouvra une cession "rapide et transparente" du nouvel établissement regroupant les actifs sains de Banco Espirito Santo BES.LS , probablement par le biais d'une offre publique de vente (IPO), a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque du Portugal. Carlos Costa, qui avait dévoilé dimanche soir le plan de sauvetage de la banque avec notamment une recapitalisation de 4,9 milliards d'euros, a expliqué qu'une offre publique de vente permettrait de maximiser sa valeur. Une cession par blocs à un ou plusieurs investisseurs serait moins avantageuse, a-t-il dit devant une commission parlementaire. "Une IPO apporterait des avantages, créant des conditions pour ajouter de la valeur aux actifs et recouvrer le maximum de capital", a-t-il expliqué. La prochaine étape consistera à mener à bien un audit des actifs et engagements de Novo Banco, à mandater une banque conseil puis à présenter une solution rapide", a ajouté Carlos Costa. "Les conditions sont réunies pour modifier la structure actionnariale en faisant venir de nouveaux investisseurs", a-t-il ajouté. Le ministre des Finances Maria Luis Albuquerque a indiqué de son côté que le prêt de l'Etat au fonds de résolution bancaire serait de 3,9 milliards d'euros, 500 millions de moins qu'initialement prévu, du fait d'une contribution additionnelle des banques portugaises. La Banque du Portugal avait fait savoir dimanche que le fonds, financé par le secteur bancaire, injecterait au total 4,9 milliards dans Novo Banco tandis que les actifs toxiques de BES, regroupés dans une "bad bank", seraient liquidés. (voir ID:nL6N0Q91CD Le fonds est devenu de facto le propriétaire de Novo Banco, qu'il doit céder pour rembourser le prêt de l'Etat. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, s'est félicité jeudi de l'action "rapide et efficace" des autorités portugaises pour contenir la chute de BES et empêcher toute contagion au secteur bancaire portugais, voire européen. Pour autant, les craintes que certaines banques paient une partie de la facture, dans l'éventualité où la cession de Novo Banco ne permettrait pas de rembourser l'Etat, ont pesé sur leurs cours de Bourse cette semaine. Millennium BCP BCP.LS , plus importante banque portugaise cotée, a ainsi perdu 15% mercredi et encore 1,25% jeudi. (Andrei Khalip, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fiman le lundi 11 aout 2014 à 11:06

    autrement dit: un vol des petits porteurs de BES par les banques et l'Etat portugais.

Partenaires Taux