La Banque du Japon se dit prête à assouplir encore sa politique

le
0
    TOKYO, 5 avril (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du 
Japon (BoJ) s'est déclaré mardi prêt à mettre en oeuvre de 
nouvelles mesures d'assouplissement pour relancer l'activité si 
nécessaire. 
    Haruhiko Kuroda a fait part de son optimisme concernant la 
reprise modérée de l'économie japonaise, malgré la publication 
la semaine dernière par la banque centrale d'une enquête 
trimestrielle témoignant d'une dégradation du moral des grands 
industriels du pays. 
    Ce rapport, dit "tankan", a augmenté la pression sur le 
Premier ministre Shinzo Abe et sur la BoJ, dont les initiatives 
se révèlent impuissantes à relancer une économie stagnante. 
    La banque centrale, réputée pour être accommodante, pourrait 
en faire davantage si l'inflation refusait de se rapprocher de 
l'objectif de 2% qu'elle se fixe, a déclaré son gouverneur. 
    La BoJ a surpris les marchés en janvier en faisant passer 
l'un de ses taux en territoire négatif.   
    "Pour l'instant, l'effet des taux négatifs est très fort et 
nous aimerions maintenir cette politique", a dit Haruhiko Kuroda 
devant le Parlement. 
    La BoJ n'hésitera pas, si elle le juge nécessaire, à prendre 
d'autres mesures comme amplifier ses rachats d'actifs, opter 
pour des actifs plus risqués ou pousser davantage les taux en 
territoire négatif, a-t-il ajouté. 
    L'instrument que pourrait choisir la banque centrale 
dépendra de l'évolution des marchés, de l'économie et des prix, 
a-t-il dit. 
    "Nous ne choisirons pas nécessairement une baisse de taux 
simplement parce que c'est le plus facile à faire", a-t-il dit. 
     
 
 (Leika Kihara; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant