La Banque du Canada maintient ses taux

le
0

OTTAWA, 9 septembre (Reuters) - La Banque du Canada a maintenu mercredi son principal taux d'intérêt directeur à 0,5%, expliquant que ses baisses de taux passées continuaient de stimuler l'économie qui profite par ailleurs de la solidité de la reprise du voisin américain. Dans son communiqué de politique monétaire, la banque centrale avertit que "l'incertitude grandissante entourant les perspectives de croissance en Chine et dans d'autres économies émergentes soulève des questions quant au rythme de la reprise mondiale." Elle note également que le secteur canadien des ressources de base "continue de s'ajuster aux cours plus bas du pétrole et d'autres produits de base, ce qui entraîne certaines retombées sur le reste de l'économie", et ajoute que ces ajustements sont complexes et devraient prendre "beaucoup de temps." La dépréciation passée du dollar canadien permet d'absorber une partie de l'impact de la baisse des prix des matières premières et facilite les ajustements, indique-t-elle. "Quoique le portrait global des exportations soit encore incertain, les dernières données confirment que les exportations sensibles aux variations du taux de change regagnent en vigueur", lit-on dans le communiqué. Le communiqué ne mentionne pas le dynamisme du marché immobilier ou le niveau élevé de l'endettement des ménages, notant seulement que "les risques entourant la stabilité financière évoluent comme prévu." En juillet, la banque centrale avait fait état de vulnérabilités associées à ces facteurs. La Banque du Canada avait baissé le taux cible du financement à un jour en janvier et encore en juillet en mettant en avant la chute des prix du pétrole et la baisse des budgets d'investissement qu'elle provoquait, notamment dans le secteur de l'énergie. "Les effets expansionnistes des mesures de politique monétaire prises précédemment sont en train de se répercuter sur l'économie canadienne", constate-t-elle mercredi. Les économistes anticipaient ce statu quo sur les taux, surtout depuis l'annonce d'une croissance de 0,5% en juin après cinq mois consécutifs de baisse de l'activité. ID:nL5N1172OE Dans son communiqué, la Banque du Canada affirme que la dynamique de la croissance est la même que celle qui a été exposée lors de sa réunion de juillet et relève aussi que l'inflation reste proche de son objectif de 2%. (Randall Palmer et Leah Schnurr, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant