La Banque d'Italie réduit sa prévision de croissance de 2014

le
0
LA BANQUE D'ITALIE RÉVOIT EN BAISSE SA PRÉVISION DE CROISSANCE DE 2014
LA BANQUE D'ITALIE RÉVOIT EN BAISSE SA PRÉVISION DE CROISSANCE DE 2014

ROME (Reuters) - La Banque d'Italie a ramené vendredi sa prévision de croissance de 2014 de 0,7% à 0,2% et dit que les perspectives économiques de la troisième économie européenne restaient très incertaines.

Cette révision à la baisse s'explique par un fléchissement de l'activité économique ces derniers mois comme en témoignent de récents indicateurs, explique la Banque d'Italie dans son dernier bulletin trimestriel.

La banque centrale s'attend à ce que le PIB soit quasiment stagnant au deuxième trimestre après s'être contracté de 0,1% le trimestre précédent.

"Mais il demeure de considérables éléments de fragilité dans la perspective de reprise, en raison notamment des incertitudes liées aux tensions géopolitiques et leurs répercussions sur le commerce international", explique la Banque d'Italie.

Mais elle estime aussi que la croissance devrait s'étoffer l'an prochain, avec un PIB qui s'amplifierait de 1,3%.

L'Istat, l'institut national de la statistique italien, anticipe une variation du PIB de -0,1% à +0,3% cette année, après des contractions de 1,9% en 2013 et de 2,4% en 2012.

Le budget de l'Etat repose lui sur l'hypothèse d'une croissance de 0,8% cette année.

La Banque d'Italie précise que ses prévisions supposent "la mise en place totale et cohérente" de mesures de renforcement de la confiance du consommateur et de l'investissement en Italie et de la reprise dans l'ensemble de la zone euro.

Elle souligne également qu'il ne faut pas sous-estimer les tensions affectant les économies émergents et les marchés financiers.

(James Mackenzie, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant