La Banque d'Israël sans gouverneur

le
0
Coup sur coup, deux prétendants à la succession de Stanley Fischer ont jeté l'éponge.

Le retrait successif de deux prétendants au poste de gouverneur de la banque centrale a suscité ces deniers jours en Israël de nombreuses interrogations. En fin de semaine, Léo Leiderman, un économiste reconnu, a annoncé à la surprise générale qu'il renonçait à se présenter. Une semaine auparavant, Yaakov Frenkel, un autre candidat pressenti, avait également abandonné. Dans les deux cas, la décision a été prise avant la comparution devant la commission chargée d'examiner les nominations des hauts fonctionnaires.

Yaakov Frenkel, lui-même un ancien gouverneur, qui a ensuite exercé des hautes fonctions au sein de la compagnie d'assurance américaine AIG et de la banque JPMorgan Chase, avait pourtant le profil idéal. Mais une sombre histoire de flacon de parfum qu'il aurait dérobé en 2006 dans une boutique de l'aéroport de Hong­kong a tout fait dérailler. Yaakov Frenkel a pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant