La banque d'investissement de Deutsche Bank dans le rouge

le , mis à jour à 08:10
0
PERTE TRIMESTRIELLE POUR LA BANQUE D'INVESTISSEMENT DE DEUTSCHE BANK
PERTE TRIMESTRIELLE POUR LA BANQUE D'INVESTISSEMENT DE DEUTSCHE BANK

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé jeudi une perte avant impôt de 1,15 milliard d'euros dans son segment banque d'investissement au quatrième trimestre, en raison d'un net tassement de l'activité du trading obligataire et du poids des frais de litiges.

Les revenus de la banque d'investissement ont chuté de 30% durant le trimestre dans un marché difficile, a précisé la première banque allemande.

Cette dernière pâtit comme ses homologues de taux d'intérêt ultra-bas, de la chute des prix pétroliers et de la prudence des investisseurs face au ralentissement de la croissance de la Chine, mais les analystes estiment que sa performance en termes de revenus semble en deçà de celle de ses concurrentes américaines.

Les comptes définitifs de Deutsche Bank montrent qu'elle a enregistré une perte annuelle de 6,8 milliards d'euros, dont 2,1 milliards d'euros sur le seul quatrième trimestre, en raison de dépréciations, de coûts de restructuration et de charges liées à des litiges.

Au contraire, une baisse des coûts a permis à des établissements tels que Citigroup, Bank of America, JPMorgan Chase et Morgan Stanley d'annoncer une hausse des profits trimestriels ces derniers jours.

Deutsche Bank a prévenu les investisseurs que 2016 resterait difficile en raison des restructurations en cours.

Les charges de restructuration et de licenciement avoisineront un milliard d'euros sur l'année et les coûts de litiges resteront élevés, bien qu'inférieurs à ceux de 2015.

Des sources proches du dossier ont dit en début de semaine que Deutsche Bank pourraient réduire ses bonus d'au moins 25% à 30%, à la suite des derniers résultats.

La banque a annoncé en octobre son intention de supprimer 15.000 emplois et de céder des actifs représentant quelque 20.000 salariés dans le cadre de la restructuration en profondeur mise en oeuvre par son nouveau président du directoire, John Cryan, pour améliorer la rentabilité du groupe.

L'action Deutsche Bank a chuté de près de 37% depuis que Cryan a pris les rênes du groupe le 1er juillet. Elle est indiquée en baisse de 1,3% jeudi, selon les données du courtier Lang & Schwarz, tandis que l'indice Dax est prévu en recul de 1,1%.

(Arno Schütze et Jonathan Gould, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant