La Banque d'Espagne abaisse sa prévision de croissance

le , mis à jour à 14:49
0
 (Bien lire au 3e paragraphe, "la banque centrale table 
désormais sur une croissance de 2,7% du produit intérieur brut 
(PIB), contre 2,8% précédemment", et non l'inverse) 
    MADRID, 1er avril (Reuters) - L'impasse politique dans 
laquelle se trouve l'Espagne ne devrait pas remettre en question 
la reprise de l'économie au premier trimestre de cette année, 
rapporte vendredi la Banque d'Espagne, qui a légèrement revu à 
la baisse sa prévision de croissance 2016. 
    Une prolongation de la situation de blocage pourrait 
fragiliser la confiance des entreprises et des consommateurs, 
ajoute l'institution. 
    La banque centrale table désormais sur une croissance de 
2,7% du produit intérieur brut (PIB), contre 2,8% précédemment. 
Elle prédit un ralentissement en 2017 à 2,3%.  
    La croissance de l'économie espagnole au premier trimestre a 
été de 0,7% par rapport au trimestre précédent, selon les 
estimations de la banque centrale. Celle du quatrième trimestre 
était de 0,8% d'un trimestre sur l'autre. 
    La Banque d'Espagne voit le déficit public du pays à 4,4% en 
2016 et à 3,4% en 2017, alors que les objectifs du gouvernement 
sont à 2,8% et 1,4% respectivement. 
    Pour l'année 2015, le ministère du Trésor a annoncé jeudi 
que le déficit public avait atteint 5,16% du PIB espagnol, bien 
au-delà de l'objectif de 4,2% convenu avec la Commission 
européenne et des 4,8% prévus par Bruxelles.      
    La banque centrale s'attend en outre à ce que l'évolution 
des prix à la consommation reste négative cette année, à -0,1%, 
affaiblie par les cours du pétrole. Pour 2017, elle table sur 
une inflation à 1,6%, portée par le rebond des coûts de 
l'énergie.  
 
 (Sarah White; Juliette Rouillon pour le service français, édité 
par Patrick Vignal) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux