La Banque d'Australie abaisse ses taux à son tour

le
1

SYDNEY, 3 février (Reuters) - La Banque centrale d'Australie (RBA) a abaissé mardi d'un quart de point son principal taux d'intérêt, à un plus bas historique de 2,25%, et rompu ainsi avec 18 mois de statu quo pour tenter de soutenir l'activité tout en allégeant les pressions sur le dollar australien. Les investisseurs ont salué cette initiative en portant le principal indice de la Bourse de Sydney .AXJO à des niveaux qu'il n'avait plus atteint depuis mai 2008. La devise australienne AUD=D4 a perdu plus d'un cent américain et le rendement à 10 ans des obligations d'Etat AU10YT= a baissé à un creux historique de 2,36%, alors que la probabilité d'une nouvelle baisse des taux lors de la prochaine réunion de la RBA en mars s'est renforcée aux yeux des investisseurs. "Globalement, l'évaluation de la Banque (d'Australie) est que la croissance de la production restera probablement un peu inférieure à la tendance pour une période quelque peu plus longue et que le taux de chômage atteindra un niveau un peu plus élevé que précédemment estimé", a déclaré le gouverneur de la RBA, Glenn Stevens, dans un communiqué laconique. "Cette initiative devrait contribuer à soutenir davantage la demande afin de promouvoir des niveaux de croissance et d'inflation en adéquation durable avec les objectifs." La RBA n'avait plus assoupli sa politique monétaire depuis août 2013 et cette décision marque une rupture avec les conclusions de sa précédente réunion du mois de décembre, quand l'institution avait évoqué une stabilité de sa politique. Cette initiative vise notamment à contrebalancer la chute des cours des matières premières qui sape les résultats des entreprises mais aussi les investissements dans le secteur minier, l'un des moteurs des exportations australiennes. L'Australie est en outre confrontée au ralentissement économique de la Chine, son premier marché à l'exportation. L'incitation à agir a été d'autant plus forte pour la RBA que plusieurs autres banques centrales sont engagées dans un vaste mouvement d'assouplissement monétaire menaçant de faire grimper le dollar australien à des niveaux élevés. Après la décision de la RBA, celui-ce se retrouve à un creux de six ans par rapport au dollar américain. Face au yen, il est tombé sous les 90 yens pour un dollar pour la première fois depuis février 2014. (Wayne Cole; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le mardi 3 fév 2015 à 09:02

    ça finance à peine les prix de revient des imprimeries...!