La Banque d'Angleterre ne modifie pas sa politique monétaire

le
0

LONDRES, 8 octobre (Reuters) - La Banque d'Angleterre a laissé jeudi son taux directeur inchangé à 0,5% et la plupart des membres de son comité de politique monétaire ont noté la faiblesse des tensions inflationnistes, ce qui suggère qu'ils ne sont pas pressés d'entamer le relèvement des taux. La décision de maintenir le taux directeur à son plus bas niveau historique a été adoptée par huit voix contre une. Dans un communiqué, la banque centrale explique que les pressions à la hausse sur les coûts du travail en Grande-Bretagne augmentent trop lentement pour permettre le retour de l'inflation à l'objectif de 2% qu'elle s'est fixé et que le taux d'inflation devrait rester inférieur à 1% jusqu'au printemps 2016. L'inflation britannique est retombée à zéro en août. Des statistiques officielles ont montré la semaine dernière que les coûts unitaires du travail avaient augmenté de 2,2% au deuxième trimestre, plus de deux fois plus vite qu'estimé auparavant par la Banque d'Angleterre, mais cette dernière juge que les pressions à la hausse sur les coûts sont surestimées. "La hausse des coûts unitaires du travail est restée inférieure au niveau qui serait cohérent avec un retour durable de l'inflation des prix à la consommation à l'objectif de 2%", dit-elle. L'un des neuf membres du comité de politique monétaire, Ian McCafferty, s'est prononcé pour une hausse d'un quart de point du taux directeur et ce, pour le troisième mois consécutif, jugeant que l'inflation devrait dépasser l'objectif en raison de l'accumulation des pressions sur les coûts sur le marché intérieur. (David Milliken et Ana Nicolaci da Costa; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant