La Banque d'Angleterre laisse sa politique monétaire inchangée

le
0
    LONDRES, 14 juillet (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) 
a laissé son taux directeur inchangé jeudi, prenant à 
contre-pied une majorité des investisseurs qui tablaient sur la 
première baisse de taux depuis plus de sept ans en réaction au 
vote des Britanniques en faveur de la sortie de l'Union 
européenne le 23 juin. 
    La banque centrale a déclaré qu'il était probable qu'elle 
annonce un nouveau soutien au crédit et à l'économie lors de sa 
prochaine réunion, début août, soutien qui pourrait prendre la 
forme d'un "paquet de mesures", une fois mieux évalué l'impact 
du Brexit sur l'économie.  
    "En l'absence d'une dégradation supplémentaire du compromis 
entre le soutien à la croissance et le retour de l'inflation 
vers l'objectif de manière durable, la majorité des membres du 
Comité s'attendent à ce que la politique monétaire soit 
assouplie en août", déclare la BoE dans le compte-rendu de sa 
réunion.  
    "L'ampleur et la nature précises des éventuelles mesures de 
soutien seront déterminées dans le cadre de l'examen des 
prévisions et du rapport sur l'inflation d'août", ajoute-t-elle. 
    La majorité des économistes interrogés mercredi par Reuters 
avaient dit s'attendre à une diminution du taux d'intervention 
de la BoE, fixé depuis 2009 à 0,5%.  
    La livre sterling, qui a perdu plus de 13% de sa valeur face 
au dollar depuis le résultat du référendum sur l'UE, 
s'appréciait jeudi après l'annonce du statu quo monétaire, à 
1,3335 dollar environ contre 1,3220 juste avant  GBP= . 
     
 
 (William Schomberg et David Milliken,; Marc Angrand pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant