La Banque d'Angleterre (BoE) agite la peur du Brexit

le
0

(AOF) - La Banque d'Angleterre (BoE) maintient la pression sur l'opinion publique britannique. La banque centrale a prévenu que la livre sterling pourrait chuter et le chômage augmenter en cas de sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Le gouverneur Mark Carney redoute en effet que les ménages et les entreprises s'abstiennent de dépenser et d'investir. La BoE, qui a voté à l'unanimité le maintien de son taux d'intervention à 0,5%, a par ailleurs revu à la baisse ses perspectives économiques en raison d'une productivité plus faible et d'une augmentation de l'épargne des ménages.

L'institution anticipe désormais une croissance de 2% cette année contre 2,2% précédemment. Pour 2017, la BoE anticipe 2,3 % contre 2,4 % précédemment. Ces prévisions reposent sur l'hypothèse que Londres restera dans l'UE.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant