La Banque d'Angleterre assouplit ses règles pour les banques

le
0
    LONDRES, 5 juillet (Reuters) - La Banque d'Angleterre a 
annoncé mardi des mesures pour inciter les banques britanniques 
à continuer à distribuer du crédit et les assureurs à ne pas se 
débarrasser de la dette d'entreprises dans la période 
"difficile" qui s'annonce après le vote des Britanniques en 
faveur d'une sortie de l'Union européenne. 
    Les risques que la banque centrale avait identifiés avant le 
référendum du 23 juin commencent à se matérialiser, notamment 
sur le marché immobilier, disent les responsables de la BoE. 
    Le comité de politique financière de la Banque d'Angleterre 
a décidé de renoncer à l'initiative prise en mars qui consistait 
à relever les exigences en matière de fonds propres imposées aux 
banques pour se protéger des retournements de cycle dans le 
domaine du crédit. 
    Ce "matelas de fonds propres contra-cyclique" (CCB) va ainsi 
être ramené de 0,5% du capital à 0% jusqu'en juin 2017 au moins, 
a précisé la BoE. Cette décision pourrait libérer jusqu'à 150 
milliards de livres (177 milliards d'euros) de crédit 
supplémentaire distribué par les banques en Grande-Bretagne, 
estime la BoE. 
    La Banque d'Angleterre va aussi accorder un délai aux 
assureurs pour s'adapter aux nouvelles exigences de l'Union 
européenne afin d'éviter qu'ils ne cèdent les obligations 
d'entreprise qu'ils détiennent dans le but de s'exonérer d'une 
éventuelle surcharge en fonds propres dans un contexte de baisse 
des taux. 
 
 (David Milliken et Huw Jones; Bertrand Boucey pour le service 
français, édité par Marc Joanny) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant