La Banque centrale turque relève son taux de prêt marginal

le
0
    ISTANBUL, 16 mars (Reuters) - La banque centrale de Turquie 
a relevé jeudi de 75 points de base son taux de prêt marginal, 
tout en laissant inchangés les autres taux directeurs dans le 
cadre de sa politique monétaire, avant le référendum sur le 
projet de réforme constitutionnelle du président Erdogan prévu 
le 16 avril. 
    Cette décision d'augmenter son taux de refinancement au jour 
le jour à la clôture ("late liquidity window") intervient au 
lendemain de l'annonce par la Réserve fédérale américaine du 
relèvement d'un quart de point de son principal taux d'intérêt. 
    En maintenant inchangés ses trois autres taux, dont son taux 
de prise en pension (repo), l'établissement d'émission turc 
pourrait alimenter les craintes qu'elle cède à la pression du 
président Recep Tayyip Erdogan qui prône un crédit bon marché. 
    Erdogan se décrit lui-même comme un "ennemi" des taux 
d'intérêt et proteste régulièrement contre les banques sur le 
coût élevé du crédit en Turquie.  
    Les Turcs doivent se prononcer le 16 avril sur un projet de 
révision constitutionnelle visant à doter le pays d'un régime 
présidentiel fort qui pourrait permettre à l'actuel chef de 
l'Etat, au pouvoir depuis 2003, d'y rester jusqu'en 2029. 
    "Le comité (de politique monétaire) a décidé de renforcer le 
resserrement monétaire afin de tenir compte d'une anticipation 
de l'inflation plus mauvaise", déclare-t-il dans un communiqué. 
    La décision de la Fed de relever ses taux a facilité celle 
de la banque centrale de la Turquie, écrit William Jackson de 
Captial Economics dans une note à ses clients.  
    "La banque centrale de Turquie a de bonnes raisons sur le 
plan intérieur de resserrer sa politique monétaire étant donné 
les craintes croissantes à propos de l'inflation". Mais la 
hausse des taux de la Fed hier soir lui a facilité la tâche en 
la mettant quelque peu à l'abri des pressions politiques", 
explique-t-il. 
    La banque centrale de Turquie a augmenté son taux de prêt 
marginal à 11,75%. Quinze des 23 économistes interrogés par 
Reuters avaient anticipé une hausse de 100 points. 
    La livre turque  TRYTOM=D3  perdait 1% aux alentours de 3,64 
pour un dollar, vers 14h40 GMT à la suite de ses annonces. 
 
 (Daren Butler et Humeyra Pamuk, Catherine Mallebay-Vacqueur 
pour le service français, édité par Juliette Rouillon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux