La banque centrale néo-zélandaise opte pour le statu quo

le
0

(AOF) - La Banque de réserve de Nouvelle-Zélande avait surpris les investisseurs début février en tenant un discours très accommodant, assurant qu'une baisse de sa monnaie face aux autres devises serait nécessaire pour permettre un rebond durable de l'inflation. A l'issue de sa réunion de politique monétaire tenue ce jeudi, la RBNZ s'est montrée bien moins alarmiste. Le dollar néo-zélandais fléchit de seulement 0,09% à 0,7043 dollar américain. Non seulement son taux d'intérêt a été maintenu à 1,75% mais, en plus, les perspectives d'inflation et de croissance restent bien orientées.

Tout au plus la banque centrale a-t-elle signalé qu'elle souhaiterait que le dollar néo-zélandais baisse encore pour optimiser les termes de ses échanges commerciaux. Mais, comme le souligne Commerzbak, une telle évolution dépend de facteurs largement extérieurs à la RBNZ, au premier rang desquels la politique de la Fed et les cours des matières premières. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant