La banlieue aussi a ses plages et ses palmiers

le
0
On connaît Paris-Plages, on sait moins que depuis quelques années, nombre de communes d'Île-de-France ont aussi de l'imagination pour leurs administrés qui ne partent pas en vacances. Crise oblige, elles font preuve d'imagination et n'ont pas de complexe à l'égard de la capitale.
o Transats, sable fin et palmiers à Carrières-sous-Poissy

À Carrières, le maire PRG, Eddie Aït le sait, ses administrés partiront moins en vacances cette année. Alors, comme il le fait depuis 2008, il a décidé de rapprocher les palmiers des cités, les transats de la Seine. La bronzette à deux pas du centre ville. Mieux qu'à Palavas-les-Flots! Carrières s'est fait plage, il y a quelques jours: parasols, buvette et sable fin. Pas moins de 1200 tonnes de sables ont été acheminées en trois jours, la ville a mis plus d'une semaine pour monter cette plage artificielle de 30 cm d'épaisseur. Et, cerise sur le gâteau, la ville s'est dotée d'une piscine à débordement de 200m². Ici...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant