La banane française monte en gamme

le , mis à jour à 12:05
2
La banane française monte en gamme
La banane française monte en gamme

Ceinte de son écharpe en plastique bleu-blanc-rouge, la banane française haut de gamme est la nouvelle star au port de Dunkerque (Nord). Une star « zéro défaut » à la peau lisse, garantie sans tache noire, comme le veulent les consommateurs (lire encadré). La Rolls-Royce de la banane.

Entre octobre et la fin 2015, un atelier de 2 000 m 2 dédié aux plus beaux fruits français, triés sur le volet, double son activité dans l’entrepôt où transitent les bananes de Martinique et de Guadeloupe.

Deuxième fruit le plus consommé en France après la pomme, elles débarquent ici en provenance des Antilles par conteneurs entiers tous les lundis depuis 1998, après neuf jours passés en mer. « Mais celle-ci, avec son code-barres et son ruban tricolore, c’est notre petite Miss, souligne Sébastien Thafournel, directeur qualité à l’Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique (UGPBGM). Elle est choisie en fonction de son homogénéité, son calibre. Sa taille doit être comprise entre 18 et 22,9 cm. »

10 000 emplois indirects aux Antilles

Pourquoi tant d’attention ? Pour valoriser la filière française et ses bonnes pratiques sociales et environnementales. Aux Antilles, la production de bananes, avec ses 10 000 emplois indirects, a diminué de 50 % l’utilisation de produits phytosanitaires depuis 2006. Un argument de poids dans les rayons des super et hypermarchés où les clients sont de plus en plus exigeants sur la provenance. Or, seules 60 % des bananes consommées dans l’Hexagone viennent de Guadeloupe et de Martinique.

Le reste est récolté en Afrique, en Amérique latine, aux Caraïbes, où les normes sanitaires et environnementales sont moins contraignantes. Cela fait plus de six mois que la sélection des plus beaux fruits — précautionneusement tracés depuis leur lieu de production — s’opère dans une unité réservée du port de Dunkerque. Au-dessus des chaînes de travail ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ssanguin il y a 12 mois

    Est-elle encore naturelle ?

  • JUFRABRE il y a 12 mois

    Alors, on peut dire que la banane...à la pêche !