La baisse du salaire du président censurée

le
7
Les Sages du Palais-Royal y voient un cavalier législatif, une mesure qui n'a pas de raison d'être inscrite dans une loi de finances. Un nouveau texte devra être présenté.

Coup dur pour le couple exécutif! François Hollande et Jean-Marc Ayrault sont dans l'impossibilité temporaire de réduire de 30 % leur rémunération. Cette disposition inscrite dans le collectif budgétaire de 2012 a été cassée par le Conseil constitutionnel. Les Sages du Palais-Royal y voient un cavalier législatif, une mesure qui n'a pas de raison d'être inscrite dans une loi de finances.

La baisse des rémunérations du président et des membres du gouvernement était une des promesses du candidat. «Si je suis élu, je ne gèlerai pas, mais je baisserai le salaire du président et des ministres de 30 %», avait annoncé Hollande en novembre 2011. Dès sa prise de fonctions à l'Élysée, le 15 mai, il réduisait de 30 % les salaires des ministres. Puis, le 17 mai, lors du tout premier Conseil, il annonçait la baisse prochaine de sa propre rémunération ainsi que celle du premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Leurs salaires - identiques - devaient ainsi passer de 21.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1343167 le vendredi 10 aout 2012 à 14:00

    Le coût des honoraires de tout les membres du gouvernement augmente beaucoup plus que la baisse symbolique des 30%, car trop de monde dans celui-ci...encore de l'enfumage pour du clientélisme socialos.

  • frk987 le vendredi 10 aout 2012 à 10:28

    Peu importe son salaire mais au moins qu'il bosse un peu ce grand fainéant qui passe son temps en vacances, en déplacement au JO, en tourisme en Corrèze.............Et surtout qu'il rembourse à l'Etat les frais induits par sa concubine qui n'a aucun droit.

  • mlaure13 le vendredi 10 aout 2012 à 09:27

    Ce n’est pas le fait de baisser les salaires de nos « Chers Élus » qui n’est qu’important… mais SURTOUT de baisser le NOMBRE scandaleux de ces élus, ainsi que dans la fonction publique, vivier pervers d’électeurs du PS …ils sont là, les milliards tant recherchés pour équilibrer les comptes de l’Etat !...

  • M6920174 le vendredi 10 aout 2012 à 07:51

    J'ai un voisin qui touche 450€ par mois ils n'ont qu'à lui refiler les 30% et le probléme est règlé .

  • M4189758 le vendredi 10 aout 2012 à 07:24

    JPi - Qu'ils touchent leur salaire comme c'est écrit dans la loi. Mais comme ils sont 'gens de parole' ils reverseront la différence à des associations de bienfaisance.Où est le problème ? Ah oui! Promettre ce qu'on sait ne pas pouvoir tenir, donc sans risque. Pas bien ça! Nb: l'action en période électorale c'est de gagner. Le blabla et verbiage ce sont les commentaires des journaleux.

  • derastea le vendredi 10 aout 2012 à 06:37

    Une mesure à la hauteur de NIEDERHOLLANDE, Du vent et du blabla. Triste époque ou les socialistes manies de facon exellente le verbiage plutôt que l'action.

  • M9598998 le jeudi 9 aout 2012 à 23:26

    Bien que quelque peu apparemment longue à mettre en oeuvre, c'est une bonne mesure symbolique.Sarkozy eut été bien avisé de faire de même, à la place de son son augmentation scandaleuse en début de mandat, dont les justifications n'ont pas marqué les mémoires. Celui dont le slogan était travailler plus pour gagner plus, aurait eu de la décence, à attendre qu'on le juge sur ses résultats assez inexistants. Il aurait été sur un même pied d'égalité avec ceux qu'il a gratifié d'une prime au méri