La baisse du CAC 40 se poursuit

le
0
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)

La Bourse de Paris perd 1% à 15h. En deuxième estimation, l'évolution du PIB américain a été abaissée de +0,2% à -0,7% au premier trimestre. La première estimation avait déjà montré un fort ralentissement de l'économie américaine au premier trimestre

Le marché parisien prend peu d'initiatives pour la dernière séance du mois, toujours focalisé sur la Grèce alors que le temps est compté pour que le pays trouve un accord avec ses créanciers, seul moyen pour lui d'éviter le défaut de paiement.

La Grèce continue d'animer les débats tous les jours mais les négociations semblent stagner malgré les déclarations optimistes d'Athènes. Le yo-yo devrait donc se poursuivre sur les Bourses européennes, résume le courtier Aurel BGC. Brièvement rassuré mercredi par des espoirs d'accord, le marché est redevenu méfiant, plusieurs déclarations laissant penser que les discussions sont toujours difficiles entre la Grèce et ses créanciers.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a notamment estimé qu'une sortie de la Grèce de la zone euro est "une possibilité", dans un entretien au quotidien allemand FAZ. Le pays, qui est à court d'argent, doit effectuer plusieurs remboursements au FMI en juin, dont un premier versement vendredi prochain.

Faute d'accord, la Grèce pourrait se retrouver dans seulement quelques jours dans

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant