La baisse des taxes sur les prix des carburants n'aura pas complètement bénéficié aux consommateurs

le
0
Les marges réalisées par les pétroliers sur le gazole en septembre et octobre ont limitées la baisse des prix à la pompe. Vladimirs Koskins/Shutterstock.com
Les marges réalisées par les pétroliers sur le gazole en septembre et octobre ont limitées la baisse des prix à la pompe. Vladimirs Koskins/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Malgré la baisse des taxes sur les carburants mises en place fin août pour une durée de trois mois, la marge des pétroliers aurait dans le même temps augmentée en moyenne de 2c par litre, selon une étude de l'association Consommation logement cadre de vie (CLCV). C'est autant de pouvoir d'achat perdu pour le consommateur.

La CLCV pointe des différences importantes de prix par département et souligne une forte évolution des marges de raffinage et de distribution, essentiellement sur le gazole, le carburant le plus utilisé en France.

L'association note une hausse de la marge de raffinage en septembre et en octobre d?environ 2c, absorbant ainsi en partie la baisse de 3c des taxes, au détriment des automobilistes.

A l'inverse, les marges sur l'essence sont restées relativement stables et l'association consumériste ne note donc pas de comportement opportuniste sur l'essence sur cette période de baisse des taxes.

Des disparités régionales

La CLCV note que les prix du gazole sont les plus élevés à Paris, en Corse, dans le Cantal, les Alpes Maritime, les Alpes de Haute Provence et la Lozère. En ce qui concerne l'essence SP 95, ce sont là-encore Paris et la Corse qui affichent les prix les plus forts, avec l'Allier, la Lozère, le Cantal et les Hauts-de-Seine.

Globalement, une soixantaine de départements ont des prix qui ne s'écartent pas de la moyenne tandis qu'une vingtaine présente des prix significativement supérieurs à la moyenne (de 2c à 4c au litre).

Cette étude porte sur 9.643 prix des carburants, département par département fin mars, fin juin et fin octobre 2012. Elle est complétée par des données fournies par l'Union française des industries pétrolières (UFIP).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant