La baisse des taux est une clé de la réforme financière-BPC

le
0

PEKIN, 26 octobre (Reuters) - La libéralisation des taux d'intérêt chinois est l'élément essentiel de la réforme financière, a indiqué la Banque populaire de Chine (BPC) lundi, ajoutant que la réduction des coûts d'emprunt et la diminution des réserves de liquidités des banques ne revenaient pas à un assouplissement quantitatif. La banque centrale chinoise a baissé vendredi ses taux directeurs pour la sixième fois en moins d'un an et réduit ses taux de réserves obligatoires des banques (RRR) dans l'espoir de soutenir une croissance économique en phase de ralentissement. Dans un communiqué publié lundi sur son site internet, la BPC estime que la baisse des taux d'intérêt et la réduction du taux de réserves obligatoires sont des pratiques "d'une politique monétaire normale". Le taux de prêt à un an et le taux de dépôt à un an ont été abaissés l'un et l'autre d'un quart de point, respectivement à 4,35% et 1,50%. La banque centrale a également réduit de 50 points de base, à 17,50%, le taux de réserves obligatoires imposé aux principales banques du pays. Ces baisses sont devenue effectives dès samedi. (Winni Zhou et Nick Heath; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant