«La baisse des tarifs publicitaires a été une aubaine»

le
0
INTERVIEW - Le patron de NRJ, l'un des rares groupes indépendants de télévision, assure que d'ici à trois ans son pôle télévision grandira et sera de même taille que son activité radio.

À l'occasion de la présentation des grilles de NRJ12 et de Chérie 25, Jean-Paul Baudecroux, le président du groupe NRJ, fait le point sur une année de télévision.

LE FIGARO. - NRJ12 et Chérie 25 évoluent toutes les deux dans un univers ultraconcurrentiel dominé par les grands groupes. Comment faire la différence?

Jean-Paul Baudecroux. - Nous la faisons en étant plus malins, plus rapides et plus créatifs que les chaînes historiques mais non en forçant le coût de nos grilles. Au grand dam de nos concurrents, nous sommes capables de réunir en «access prime time» plus d'un million de téléspectateurs avec «Les anges de la télé-réalité». Pour la saison à venir, nous continuerons donc sur cette lancée sur NRJ12 en privilégiant nos formats propres. Nous...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant