La baisse des marges aux Pays-Bas pèse sur le trimestre d'Ahold

le
0
An Albert Heijn supermarket is seen in Utrecht
An Albert Heijn supermarket is seen in Utrecht

BRUXELLES (Reuters) - Le distributeur néerlandais Ahold a publié jeudi un bénéfice d'exploitation trimestriel légèrement inférieur aux attentes, conséquence des pressions sur ses marges aux Pays-Bas et de l'échec d'une campagne de promotion organisée autour de l'Euro 2012 de football.

Sa marge aux Pays-Bas, où le groupe exploite l'enseigne Albert Heijn, a chuté de 6,0% à 5,6%, occultant la hausse des ventes et des marges aux Etats-Unis, son premier marché.

Le résultat d'exploitation du deuxième trimestre ressort à 326 millions d'euros, juste en dessous du consensus de 330 millions établi par Reuters sur la base des estimations de huit analystes.

La marge de l'ensemble du groupe est restée stable par rapport au premier trimestre, à 4,3%, et Ahold souligne avoir gagné des parts de marché dans les principales zones géographiques où il est implanté.

Aux Etats-Unis, où il possède les enseignes Stop & Shop, Giant-Landover et Giant-Carlisle, les ventes hors carburants à magasins comparables ont augmenté de 2,2% au deuxième trimestre, après une hausse de 0,1% au premier.

La marge du groupe sur le marché américain s'est améliorée à 4,3% contre 4,1% au premier trimestre, grâce à la réduction des coûts d'exploitation et à la diminution des frais de couverture maladie et des prestations sociales.

Ahold a expliqué que la hausse des prix de détail était en train de ralentir aux Etats-Unis et il s'est dit prudent sur l'impact de l'augmentation des prix alimentaires sur la rentabilité de ses activités américaines d'ici la fin de l'année.

Robert-Jan Bartunek; Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant