La baisse des investissements de Fiat suscite la colère

le
0
Avec la crise, Marchionne revoit sa stratégie. Syndicats et gouvernement sont furieux. Le patron de Tod's aussi.

Vive polémique autour de la décision de Fiat de suspendre l'application du plan de 20 milliards d'euros d'investissements annoncé en avril 2010. Jeudi dernier, l'administrateur délégué Sergio Marchionne a en effet surpris en indiquant que la nouvelle stratégie du groupe serait communiquée fin octobre, en même temps que les résultats du troisième trimestre. Cette stratégie, a-t-il dit, ne pourra pas «ne pas tenir compte de la réalité des chiffres».

Or, au cours du premier semestre, Fiat a perdu 519 millions d'euros, essentiellement sur le marché européen. Août a été un mois dramatique, avec une baisse des ventes de 20,23 %, «du jamais vu». Pour Sergio Marchionne, artisan de la reprise de Chrysler par l'industriel italien, «Fiat a le droit et le devoir de faire des choix industriels de manière rationnelle et en pleine autonomie, en pensant en premier lieu à croître et à devenir plus compétitif».

Début juillet, l'administrateur délégué avait fait savoir qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant