La baisse des dépenses britanniques de défense inquiète les USA

le
0

LONDRES, 2 mars (Reuters) - Le chef d'état-major de l'armée de terre américaine, le général Raymond Odierno, s'inquiète lundi dans la presse britannique de la réduction du budget britannique de la défense. "Je vous mentirais si je ne disais pas que je suis très inquiet de l'investissement par rapport au PIB au Royaume-Uni", dit le patron de l'US Army dans une interview accordée au Daily Telegraph, demandant à Londres de respecter le seuil-plancher fixant à 2% du PIB les dépenses de défense conformément à un accord liant les pays membres de l'Otan. Sur les quatre dernières années, le gouvernement britannique a baissé d'environ 8% ses dépenses de défense, réduisant d'un sixième les effectifs des forces armées du pays. Pour le général Odierno, cette tendance pourrait amener l'armée américaine à revoir les conditions de ses engagements militaires communs avec les forces britanniques. "Par la passé, nous pouvions avoir une division de l'armée britannique opérant aux côtés d'une division américaine. A présent, nous pourrions avoir une brigade britannique intégrée à une division américaine, voire un simple bataillon britannique intégré à une brigade américaine", dit-il. (William James; Henri-Pierre André pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant