L2 - Tours : Deux journalistes exclus, la LFP se saisit du dossier

le , mis à jour à 14:05
0
L2 - Tours : Deux journalistes exclus, la LFP se saisit du dossier
L2 - Tours : Deux journalistes exclus, la LFP se saisit du dossier

Deux journalistes de La Nouvelle République du Centre Ouest n’ont pu assister à la rencontre entre Tours et l’AC Ajaccio vendredi, sur décision des dirigeants du club tourangeau. La Ligue de Football Professionnel a mis l’affaire entre les mains de sa Commission de Discipline.

Situation ubuesque à Tours. Deux journalistes de La Nouvelle République du Centre Ouest ont été interdits de stade vendredi pour la rencontre entre Tours et l’AC Ajaccio, lors de la première journée de L2 (0-0). « Frédéric Launay et Jean-Eric Zabrodsky ont été interdits d’accès dans l’enceinte du stade par la sécurité, sur ordre des dirigeants du club du Tours FC et particulièrement son président, Jean-Marc Ettori, raconte l’Union des Journalistes de Sport en France dans un communiqué publié samedi. La veille déjà, les journalistes de la Nouvelle République du Centre Ouest avaient été refoulés de la conférence de presse d’avant-match. » Un article ne plaisant pas à la direction serait à l’origine de cette décision prise par le TFC.

Zabordsky victime d'un malaise lors de l'incident

Même l’intervention du délégué de la LFP, prévenu de la décision du club tourangeau, n’a pas suffi pour donner gain de cause aux deux journalistes. « À quelques minutes du coup d’envoi, les services de sécurité ont expulsé « lâchement » Frédéric Launay, sur ordre du président. Prenant autorité sur la décision du représentant de la LFP sur ce match, qui si près du coup d’envoi, ne pouvait plus intervenir. Cette attitude d’un autre âge et d’une autre ère est une entrave grave à la liberté d’informer dans un état démocratique, mais aussi une violation caractérisée de la convention LFP-FFF-UJSF. » Syndic représentant l’UJSF à Tours, Jean-Eric Zabrodsky « a été pris d’un malaise lors de l’incident et conduit aux urgences », relate son syndicat. « L’UJSF transmettra dès lundi le dossier à son cabinet d’avocat pour qu’il étudie toutes suites à donner à cette affaire, dont celle d’engager des poursuites judiciaires. »

Le dossier examiné dès jeudi en Commission de Discipline

Dans la journée de samedi, la Ligue de Football Professionnel a réagi par le biais d’un communiqué sur son site officiel : « Le Directeur Général Exécutif de la LFP Didier Quillot a demandé à la Commission de Discipline de se saisir du dossier dès jeudi et d’examiner les suites à donner. Respectueuse du droit à l’information, la LFP rappelle que l’accès à la tribune de presse lors des matchs de Domino’s Ligue 2 est régi par la convention média signée avec l’UJSF dont la LFP tient à souligner la qualité du travail tout au long de l’année. » Les dirigeants du Tours FC n’ont pas commenté la polémique pour le moment.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant