L2 (J4) : Brest leader au bout de la folie, les gros coincent

le , mis à jour à 22:46
0
L2 (J4) : Brest leader au bout de la folie, les gros coincent
L2 (J4) : Brest leader au bout de la folie, les gros coincent

Brest est devenu seul leader après la quatrième journée de la Domino's Ligue 2. Un match spectaculaire des Brestois qui profitent des nuls de Sochaux et Strasbourg pour prendre le large.

Spectaculaire 4eme journée de Ligue 2 vendredi soir. A la fin de la première mi-temps, les joueurs de la Domino’s Ligue 2 avaient déjà marqué 12 buts sur les différentes pelouses. Un récital offensif qui a commencé au stade Océane sur la pelouse du Havre. Dès la quatrième minute, Jimmy Giraudon a ouvert le score et donné le ton d’une soirée compliquée pour les Havrais. Malgré l’égalisation rapide de Ferland Mendy (9eme), les Troyens ont bien mérité leur première victoire de la saison en battant le HAC qui glisse à la sixième place (1-3). Devant, c’est Brest qui fait la (très) bonne opération de la soirée.

Une première place signée Battochio

Tonnerre de Brest ! Dans un match au scénario renversant, Brest et Valenciennes ont offert un spectacle saisissant aux spectateurs de Francis-Le-Blé. Neal Maupay a ouvert le score (27eme) sur un joli numéro conclu d’une belle frappe enroulée du pied gauche mais Angelo Fulgini a égalisé pour Valenciennes, une dizaine de minutes plus tard. Rien à signaler avant les dix dernières minutes de jeu. Avant que le match bascule dans l’irrationnel. Joseph-Monrose, à peine entré en jeu, a redonné l’avantage aux Bretons (79eme) mais Andy Faustin a profité d’un cafouillage pour égaliser (88eme). Alors que l’on se dirigeait vers un score de parité, Cristian Battochio a claqué un ciseau acrobatique millimétré sous la barre valenciennoise pour faire chavirer l’enceinte brestoise (90eme). Les hommes de Jean-Marc Furlan sont désormais seuls leaders de la Domino’s Ligue 2, profitant des nuls de Strasbourg et de Sochaux.

Starsbourg cale, Sochaux perd Werner

Les réceptions de Nîmes et d’Orléans devaient permettre à Strasbourg et Sochaux de confirmer leurs bons débuts de saison. Raté. Les Alsaciens se sont accrochés pour arracher le nul après l’expulsion de leur capitaine (1-1) dans ce match des extrêmes faces aux Crocos nîmois. Khalid Boutaïb, sur penalty, a répondu à Renaud Ripart pour éviter la première défaite de la saison et marquer son quatrième but en quatre matchs. En revanche, Sochaux n’a pas su l’emporter malgré le carton rouge de Livio Nabab (0-0). L'attaquant orléanais a vraisemblablement gravement blessé Olivier Werner. Le gardien sochalien semble souffrir d'une fracture ouverte tibia-péroné selon Albert Cartier. Un coup dur pour les Lionceaux. Des contre-performances qui permettent à Brest de s’échapper et prendre deux points d’avance sur le trio Sochaux - Strasbourg - Gazélec Ajaccio. Les Corses ont pris leur temps pour se défaire de Laval (0-1) et prendre place en haut du classement, tandis que Niort et Bourg-en-Bresse se sont effondrés.

Le carton de Tours, les boulettes de Fabri

Le FBBP 01 est la nouvelle lanterne rouge du championnat. Alors que Kevin Hoggas a ouvert le score sur penalty, les Bressans ont craqué à trois reprises et peuvent regretter la bourde de Julien Fabri sur une frappe de Johan Cavalli, auteur d’un doublé sur penalty en fin de match (3-1). Auparavant le gardien bressan est mal sorti dans les pieds d'Ilyes Chaibi qui a doublé la mise. Devant eux, Niort a explosé à domicile face à Tours. Quatre buts en première période qui annoncent une saison compliquée pour les Chamois (1-4). Enfin, Clermont est allé chercher sa première victoire en championnat sur la pelouse d’Auxerre. Le tout sur une belle tête décroisée de Wesley Jobello (0-1) à dix minutes de la fin du match. A voir aussi : >> Toute l'actualité de la Ligue 2 >> Toute l'actualité de la Ligue 1
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant