L2 (J17) : Reims s'est arraché pour se rassurer contre Niort

le
0
L2 (J17) : Reims s'est arraché pour se rassurer contre Niort
L2 (J17) : Reims s'est arraché pour se rassurer contre Niort

Après deux défaites consécutives en L2, Reims a renoué avec la victoire lundi contre Niort en ouverture de la 17eme journée (1-0). Les Champenois grimpent ainsi à la deuxième place et stoppent la folle série des Chamois.

Le surplace, c’est fini pour Reims. Après deux défaites consécutives sans marquer le moindre but, les Champenois ont réagi lundi en dominant logiquement Niort en ouverture de la 17eme journée de L2 (1-0). Au bout d’une rencontre largement dominée (53% de possession, 22 tirs tentés à 6), c’est Rémi Oudin, 97 minutes en championnat chez les pros au compteur, qui a débloqué la situation sur le premier but de sa carrière en L2 (80eme). Une issue qui ne souffre d’aucune contestation, permettant à Reims de se replacer sur le podium (2eme) en attendant les neuf autres matchs de la journée mardi. Pendant ce temps-là, Niort n’a pris qu’un point sur ses deux dernières rencontres, après en avoir engrangé 21 sur les huit précédentes. Résultat, les Chamois pourraient à nouveau s’embourber dans le ventre mou du classement en fonction des résultats à venir.

Un penalty raté pour Diego

Mais ils ne pouvaient espérer mieux en Champions, tant ils y sont apparus empruntés et sur la défensive, en dehors d’un temps fort au cœur de la première période. Mais les meilleures occasions étaient néanmoins rémoises et à mettre au crédit d’Hamari Traoré (25eme, 35eme). Passeur décisif sur le but d’Oudin, Diego Rigonato aurait pu assurer la victoire des siens sur penalty, mais il est tombé sur Saturnin Allagbé (84eme), encore décisif en toute fin de match devant Jaba Kankava (90eme). Peu importe, ce score suffit au bonheur des Rémois et à satisfaire un entraîneur qui avait vilipendé publiquement son groupe pour ses dernières prestations. Voilà qui devrait ramener un peu de sérénité à Auguste-Delaune.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant