L2 - Auxerre / Viorel Moldovan : « Ici, on ne doit pas parler sinon on dérange... »

le
0
L2 - Auxerre / Viorel Moldovan : « Ici, on ne doit pas parler sinon on dérange... »
L2 - Auxerre / Viorel Moldovan : « Ici, on ne doit pas parler sinon on dérange... »

Après la défaite d'Auxerre contre Le Havre ce vendredi (1-2), Viorel Moldovan s’est livré à une sortie médiatique qui risque de faire parler. Au micro de beIN Sports, le technicien roumain n’a pas hésité à dire ce qu’il avait sur le cœur.

Relégable au soir de la 9eme journée de Ligue 2, Auxerre n'en finit plus de sombrer. Les débuts de Viorel Moldovan en tant qu’entraîneur en France sont bien plus compliqués que prévus. Son équipe va mal, très mal, et pointe à une catastrophique 19eme place après neuf matchs de championnat. Interrogé en zone mixte après la défaite du soir contre Le Havre (0-1), le technicien de l’AJA n’a pas mâché ses mots au moment de parler de ce qu’il se passe en coulisses à Auxerre.

Moldovan : « J’ai beaucoup de choses à dire »

Première cible de l’entraîneur de l’AJA : le recrutement. « Je ne peux pas faire mieux compte-tenu de la situation. J’ai commencé la saison avec 20 joueurs, certains qui ne jouent pas, même en CFA aujourd’hui. Par moment, je me demande si je suis entraîneur de la CFA ou de l’équipe première. Pendant la pré-saison, j’ai testé 15 joueurs maximum. Je n’avais pas de solution, pas de recrutement. C’est venu, mais un peu tard. Aujourd’hui on souffre, parce qu’on n’est pas prêts », a pesté le Roumain au micro de beIN Sports.

Moldovan : « Quand je vois les efforts que fait Lionel Mathis... »

A court de solutions, Viorel Moldovan est également revenu sur le management au sein de l’AJA. Et son président Guy Cotret en prend pour son grade. « Le contexte est défavorable. J’ai énormément de choses à dire. J’ai pleuré pour avoir des joueurs de couloir, des joueurs qui changent de rythme et qui amènent quelque chose. Aujourd’hui, quand je vois les efforts que doit faire Lionel Mathis qui a 35 ans, je ne trouve pas ça normal. Il est déjà très généreux, et doit produire plus. Ce n’est pas normal. »

Moldovan : « Depuis Ntep, je ne sais pas... »

Dernière cible de Viorel Moldovan : le centre de formation. « Aujourd’hui, on dit qu’à Auxerre, il y a un centre de formation. Peut-être mais qu’est-ce qu’il a produit ? Depuis Ntep, je ne sais pas. Je regarde les matchs des U19 et des U17, je n’ai rien. Mais on ne doit pas dire les choses pour ne pas déranger. Soit le club se bouge, soit il ne se bouge pas, et on va vivre une saison très compliquée. » Après une telle sortie médiatique, l'entraîneur roumain pourrait bien avoir fragilisé sa position...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant