L1 - Toulouse / Pascal Dupraz : « Je n'ai pas pour habitude de me plaindre »

le
0
L1 - Toulouse / Pascal Dupraz : « Je n'ai pas pour habitude de me plaindre »
L1 - Toulouse / Pascal Dupraz : « Je n'ai pas pour habitude de me plaindre »

A deux jours d’affronter Bastia pour le compte de la 4eme journée de Ligue 1, Pascal Dupraz s’est présenté jeudi en conférence de presse. L’entraîneur du TFC attend plus de son groupe au niveau technique. Il a aussi été question du Mercato d’été.

Pascal Dupraz, le Mercato est maintenant terminé. Dans quel état d’esprit êtes-vous ? Cela ne m'empêche pas de vivre et ce n'était déjà pas le cas pendant le Mercato. Nos recrues n'ont pas encore joué. On va attendre de les voir à l'œuvre. Toutes les recrues sont merveilleuses avant le coup. Mais c'est après le coup que cela doit se vérifier. C'est ce que l’on espère en tout cas. Que manque-t-il à votre effectif ? Hormis Cristiano Ronaldo, Messi ou Neymar, il ne manque pas grand monde. Je n’ai pas pour habitude de me plaindre. L'effectif du TFC est en adéquation avec le budget du club qui doit être de 35 millions d'euros. C'est-à-dire aux alentours de la 12eme ou 13eme place en Ligue 1. J'ai donc intérêt à finir 12eme. Sinon, je vais me faire virer.

Dupraz : « Je veux que l’on soit meilleur techniquement »

Il est toujours compliqué de se rendre à Bastia. Que vous inspire ce nouvel adversaire ? Ils présentent une équipe complète et ils ont un entraîneur qui fait du bon boulot. Cette équipe voudra gagner à domicile, sauf que personne ne peut nous enlever le désir de vouloir gagner à l'extérieur. Notre devoir est de jouer tous les matchs pour les gagner. On le fera encore ce samedi comme partout ailleurs en France. Attendez-vous de vos joueurs qu’ils soient plus enthousiastes sur le terrain ? Je n’ai aucun reproche à leur faire en termes d’investissement, d’enthousiasme ou même de cohésion. En revanche, je souhaite que l’on soit plus inspiré qu’à Saint-Etienne. L’an dernier, tout le monde a dit que Toulouse s’était sauvé miraculeusement et beaucoup ont oublié que l’on pratiquait un football agréable. Je veux que l’on soit meilleur techniquement. Je sais que ce groupe en est capable sur ce que je vois à l’entraînement. Vous avez disputé un match amical le week-end dernier (défaite 1-3 contre Nîmes)... Ça m’a gonflé. Il n'y aura plus de matchs amicaux durant les prochaines trêves internationales, ce n'est pas ma tasse de thé. Somalia a une déchirure, c'est donc un gros problème puisqu'il va être absent trois semaines. Et en plus, on en prend trois sur le carreau.

Dupraz : « A Toulouse, tous les internationaux rentrent à l’heure »

Où en sont les autres blessés ? Akpa-Akpro a un souci au pubis, j'ai hâte pour lui qu'il revienne vite dans le groupe. Ce devrait être le cas la semaine prochaine. Tongo (Doumbia) va revenir dès lundi afin de suivre son protocole de soins. C'est bon pour lui et le groupe qu'il soit de retour au centre d’entraînement. Pavle Ninkov, il lui manque encore quelques semaines pour être au top. Le jeune Quentin Boisgard a lui malheureusement subi une fracture du métatarse en préparation. Dans quel état d’esprit sont rentrés les internationaux ? Ils sont bien rentrés. Ils étaient tous à l’heure. C’est important de le dire. A Toulouse, tous les internationaux rentrent à l’heure. Un mot sur le geste de Steve Yago (auteur d’un coup de poing sur un joueur du Botswana avec sa sélection du Burkina Faso)... Le geste de Steeve est un geste peu commun. Il s’est excusé auprès de sa sélection, de son club et de ses coéquipiers. C’est la première fois en cinq mois que je vois Steeve dans cet été. Il est encore jeune...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant