L1 - Saint-Etienne / Nolan Roux : « C'est dur mentalement des matchs sans occasion »

le
0
L1 - Saint-Etienne / Nolan Roux : « C'est dur mentalement des matchs sans occasion »
L1 - Saint-Etienne / Nolan Roux : « C'est dur mentalement des matchs sans occasion »

S’il reconnait que Saint-Etienne manque de réalisme offensif depuis le début de la saison, Nolan Roux estime que la faute incombe à un problème collectif, pas seulement aux attaquants. Mais l’attaquant de l’ASSE, en déplacement à Metz dimanche (17h00), ne s’inquiète pas pour autant.

Nolan Roux, comment abordez-vous le déplacement de Saint-Etienne à Metz dimanche (17h00) ? Ce déplacement ne sera pas facile, parce que ça fait quatre défaites consécutives pour Metz. Ils seront à domicile, il y a des anciens joueurs passés par ici qui sont là-bas maintenant. Il faut toujours se méfier des équipes dos au mur contre une autre mieux classée : soit tout leur réussit, soit ils restent encore dans le dur. A nous de faire en sorte que ce soit la deuxième option. Renaud Cohade, Benoît Assou-Ekotto, Mevlüt Erding : tous sont passes par Saint-Etienne et évoluent à Metz aujourd’hui. Comment envisagez-vous ces retrouvailles ? C’est toujours plaisant de revoir des anciens coéquipiers. On va se voir sûrement avant et après le match, mais pendant, chacun a son boulot à faire avec son équipe et veut gagner. Je ne connais pas le résultat, mais on va faire en sorte de prendre des points et de gagner. On en a besoin, on est sur une bonne dynamique depuis un moment. Il faut savoir continuer dans cet état d’esprit. N’avez-vous pas peur de payer le long voyage à Qabala cette semaine en Ligue Europa (1-2) ? Le trajet a été un peu fatigant, mais on est repartis de là-bas avec trois points. La récupération se passe toujours mieux comme ça. C’est vrai qu’on enchaine rapidement, on repart cet après-midi (samedi) pour rejouer demain (dimanche), mais on a un effectif assez large. Il y a des joueurs qui n’ont pas joué depuis un moment. Joueront-ils ? Je ne sais pas. Même ceux qui ne jouent pas beaucoup en ce moment, on travaille plus, au cas où on fait appel à nous.

Roux : « Il y a des séries où ça ne sourit pas »

Consentez-vous que Saint-Etienne rencontre des soucis récurrents d’efficacité offensive ? Oui, on est pointés du doigt de ce côté-là. Pour être efficaces, il faut aussi avoir des occasions et on ne s’en procure pas beaucoup pendant les matchs. On a une occasion, ou une demie, de temps en temps. C’est dur mentalement de faire des matchs où on n’a pas d’occasions. Ça peut venir de l’attaquant, mais aussi d’un peu tout le monde. Que faites-vous pour pallier ces manques ? On travaille à l’entraînement pour apporter beaucoup plus de présence dans la surface pour avoir plus d’occasions pour marquer des buts. Maintenant, on a aussi vu sur le match de Qabala (1-2) qu’on a eu une occasion en tout début de match et on a su marquer sur les deux autres. Ça dépend des matchs, il y en a où on est plus efficaces que d’autres. Mais comme je le dis souvent, on n’a pas besoin de marquer quatre buts pour prendre des points, il suffit d’un plus que l’adversaire. Mais ce n’est pas ce qu’attend le public… Pour le spectacle, à domicile, les gens demandent beaucoup plus de buts, de jeu, ce qui est normal aussi. Mais il faut voir ce qu’on a fait depuis le début de la saison, on n’a perdu que deux matchs, ce n’est pas anodin. On a une force de caractère, une solidité défensive. Sur certains matchs, on a manqué d’efficacité, mais ça arrive à beaucoup d’équipes dans une saison. On aurait pu débloquer des matchs plus rapidement et ça ne s’est pas fait. De ce côté-là, je ne suis pas inquiet, parce que je sais comment ça marche quand on est attaquant. Il y a des séries où ça ne sourit pas et d’autres où ça marche beaucoup mieux. Il faut rester concentré, travailler et surtout ne pas se poser de questions. Quand l’équipe tourne bien, il faut en profiter, l’efficacité viendra.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant