L1 - Saint-Etienne / Christophe Galtier : « Des joueurs ne sont pas au niveau »

le
0
L1 - Saint-Etienne / Christophe Galtier : « Des joueurs ne sont pas au niveau »
L1 - Saint-Etienne / Christophe Galtier : « Des joueurs ne sont pas au niveau »

Après la nouvelle claque reçue par Saint-Etienne, samedi face à Lausanne (4-1), Christophe Galtier dressait un constat bien peu rassurant à moins de quinze jour du tour préliminaire face à l’AEK Athènes. L’entraîneur des Verts, interrogé sur le site officiel du club, se dit notamment très inquiet des lacunes défensives de son équipe.

Christophe Galtier, cette déroute face à Lausanne (4-1) vous inquiète-t-elle alors qu’approche le tour préliminaire de Ligue Europa ? On est obligé d’être inquiets après cette défaite et, finalement, les autres défaites. Il n’en reste pas moins qu’on est en fin de stage, que l’on va quasiment boucler notre quatrième semaine de préparation. Il y a de la fatigue, quand même pas mal. Mais on ne peut pas se réfugier que derrière ça, il y a des joueurs qui ne sont pas prêts, pour différentes raisons : des décalages dans la reprise avec des retards liés à quelques petites blessures en début de préparation. Il y a ces joueurs-là, qui ne sont pas prêts, donc j’ose espérer que l’on va essayer de combler tout cela dans douze-treize jours. Et il y a des joueurs qui ne sont pas au niveau. Et ça, c’est encore plus inquiétant. Le Saint-Etienne de ce début de préparation ne pèserait probablement pas lourd face à l’AEK Athènes... On ne peut pas toujours être dans la dérision, on est dans la préparation, on a tiré au tour préliminaire (de la Ligue Europa) un club qui a l’ADN de l’Europe, une équipe qui a fait un très bon championnat la saison dernière et qui a gagné la coupe nationale. Evidemment qu’on ne pourra pas se présenter dans cet état d’esprit, parce qu’il y a à la fois le déficit sur un plan athlétique, avec différents niveaux de valeur, et il y a le mental. Et ce qui m’inquiète, c’est cette non-réaction après avoir été mené.

Galtier : « A ceux qui viennent d’arriver à vite se mettre au pli »

Comment comptez-vous vous y prendre pour remettre vos joueurs sur les bons rails ? Ce sera à moi d’y remédier, et aux joueurs à en prendre conscience. Mais c’est à moi de trouver des solutions pour rendre l’équipe beaucoup plus solide. Elle ne l’est pas du tout. On a pris au moins un but à chaque match. On a pris un but contre Clermont, on a perdu contre Tours et à Eindhoven, on avait pris des buts. Là, on en a pris beaucoup aussi. L’équipe n’est pas solide. Ce qui a fait notre marque de fabrique et qui ne plaisait pas aux gens qui nous regardaient, c’était notre solidité. Depuis des années, on était une des meilleures défenses, on était très solide, ça partait d’en haut jusqu’à Stéphane (Ruffier). Ce n’est plus le cas à vous entendre ? Non, là, ça ne l’est pas dans la préparation. On prend beaucoup trop de buts et on n’en marque pas beaucoup non plus. Et quand ça ne va pas devant ni derrière, c’est que ça ne va pas trop au milieu ni sur les côtés, et c’est que ça ne va pas. Mais je le répète encore : on vient quasiment de finir notre quatrième semaine de préparation, et on va faire gagner de la fraîcheur aux joueurs maintenant. Et que ceux qui ont l’habitude de vivre les aventures européennes tirent ou poussent ceux qui viennent d’arriver. Et à ceux qui viennent d’arriver à vite se mettre au pli pour amener ce qu’ils doivent amener à l’équipe. C’est pour ça qu’ils ont été recrutés.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant