L1 - Rennes : Le Stade Rennais trop immature pour aller plus haut ?

le
0
L1 - Rennes : Le Stade Rennais trop immature pour aller plus haut ?
L1 - Rennes : Le Stade Rennais trop immature pour aller plus haut ?

Après le match nul concédé face à Angers (1-1), Christian Gourcuff et certains joueurs ont pointé l’immaturité de leur équipe, qui pourrait l’empêcher d’aller voir plus haut.

Cinquième avant cette 13eme journée de Ligue 1, Rennes pourrait bien se retrouver huitième dimanche en cas de victoire de Bordeaux et St-Etienne. La faute à ce fichu match nul contre Angers samedi soir, alors que les Rennais avaient ouvert le score et jouaient à 11 contre 10 depuis l’heure jeu. Ce partage des points, qui vient après la raclée subie au Parc des Princes il y a deux semaines (4-0), vient ternir le bon début de saison des Rennais, certes invaincus à domicile depuis sept matchs (ce qui ne leur était plus arrivé depuis 2011), mais qui a enchaîné deux matchs sans victoire pour la première fois de la saison.

Sio : "On s'est vraiment loupé"

Les Bretons se sont-ils vu trop beaux ? Peut-être si l’on écoute Christian Gourcuff, qui n’a pas aimé le scénario du match. « C’est tellement difficile de prendre des points, que quand on en laisse en route, c’est forcément énervant. On a eu une incapacité à gérer le match, alors que c’était le moment le plus facile, puisqu’on menait au score. On pouvait s’appuyer sur une bonne première mi-temps. Ils étaient à 10, et on les relance car on ne joue plus » confiait le coach breton, assez énervé, en conférence de presse. Seul buteur rennais du match, Giovanni Sio a quasiment parlé de faute professionnelle. « C’est à nous de prendre confiance, d’être professionnel, de savoir gérer les temps forts. Aujourd’hui, on s’est vraiment loupé. A 11 contre 10, on devait vraiment les dominer. »

Gourcuff :  "Que ça serve de leçon !"

Même son de cloche du côté de son entraîneur, qui a pointé l’immaturité de son équipe. « On n’apprend pas de nos erreurs. C’est un manque de maturité qui ne nous permet pas d’avoir des ambitions supérieures. A 1-0, on doit garder le ballon, être capable de le faire circuler. Je ne vais pas stigmatiser une erreur, mais il y a des pertes de balles qui sont dans des situations qui ne permettent pas d’avoir de maîtrise. On ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes ce soir, que ça serve de leçon pour la suite ! J’ai souvent parlé de manque de maturité, mais là, vraiment, ce soir, ça s’exprime complètement. Les erreurs, ça peut arriver, mais là, elles sont trop nettes et ça arrive trop fréquemment. »

122 matchs de Ligue 1 en moyenne

Pourtant, si on fait les calculs, le onze de départ rennais comptait 122 matchs de Ligue 1 en moyenne dans les jambes. Seuls Gnagnon (10 matchs) et Hunou (22) peuvent faire valoir leur manque d’expérience. Mais Costil (199), Danzé (288) ou encore Gourcuff (244) ont largement l’âge de la maturité. Ce sera à eux d'encadrer les jeunes pour que le Stade Rennais puisse continuer à rêver de l’Europe. Autant dire qu’ils n’auront pas droit à l’erreur, vendredi lors de la réception de Toulouse. Car coach Gourcuff va encore sortir de ses gonds !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant